Fuchsia OS : le successeur d’Android et Chrome se dévoile sur Pixelbook

Maj. le 24 janvier 2019 à 11 h 40 min

Fuchsia OS, le successeur désigné d’Android et Chrome OS, a été testé sur Pixelbook par Ars Technica. L’occasion de découvrir l’interface qu’essaie de mettre en place Google pour son OS basé sur un nouveau kernel maison. Vous allez le constater, on n’en est encore qu’au tout début du développement avec beaucoup de problèmes et de fonctionnalités qui ne marchent pas. 

fuchsia os pixelbook

Fuchsia OS, le système d’exploitation sur lequel Google travaille et qui est amené à prendra la place d’Android et Chrome OS dans le futur, a pu être testé sur un Pixelbook par la rédaction d’Ars Technica, qui a partagé ses impressions et des photos, dont vous pouvez retrouver certaines en fin d’article. A ce stade, le développement de Fuchsia OS semble encore très loin d’être fini. Google a dû reprendre depuis les bases puisqu’il veut créer son propre kernel, Zircon, et arrêter d’utiliser celui de Linux.

Commençons avec ce qui marche : l’écran tactile, le touchpad, le clavier et les ports USB sont fonctionnels. Une souris peut être branchée, faisant apparaître un second curseur à l’écran. L’indicateur de batterie fait quant à lui bien son travail. Et c’est à peu près tout. Outils basiques, navigateur, logiciels… pour le reste, les choses deviennent bien plus compliquées.

Fuchsia OS doit remplacer Android et Chrome OS

Car pour l’instant, il faut avouer qu’on ne peut pas faire grand chose avec Fuchsia OS. La plupart des applications ne fonctionnent pas et celles qui arrivent à se lancer ne permettent pas d’aller bien loin. Il n’est pas possible de se connecter à un réseau WiFi et il a fallu passer par un câble ethernet pour installer le système d’exploitation.

Ce dernier commence tout de même à proposer plus que la simple interface que nous découvrions en mai 2017. Comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessous, cette dernière se démarque d’ailleurs de ce qu’on peut connaître aujourd’hui. Mais bien sûr, la version finale sera peut-être (sûrement) totalement différente.

Ars Technica souligne que le Pixelbook avait du mal à réagir durant ce test et qu’il était sujet à des surchauffes. « Même en restant juste sur l’écran d’accueil, c’est une boule de feu. N’importe quoi peut crash, beaucoup de choses ne marchent pas », indique le média. On peut s’attendre à ce que de longues années de développement soient encore nécessaires à Google pour proposer un Fuchsia OS fonctionnel, qui pourrait même être compatible avec les applications iOS. Cela fait seulement deux ans qu’il travaille dessus.

fuchsia os pixelbook

fuchsia os pixelbook

fuchsia os pixelbook

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BeiTaAd : un malware Android se cache dans 238 applications du Play Store

Le malware Android BeiTaAd a été repéré dans 238 applications disponibles sur le Google Play Store. Une fois installé sur votre smartphone, le maliciel va vous bombarder de publicités. D’après certains témoignages, le mobile infecté devient rapidement inutilisable.  Lookout, une…

Aptoide accuse Google de saboter les concurrents du Play Store

Aptoide part en guerre contre Google et l’accuse de saboter les concurrents du Play Store afin d’empêcher l’émergence de toute alternative. Les développeurs de l’application invitent la firme à plus de fair-play en laissant les utilisateurs jouir de leur liberté…

Android Q : première démonstration du mode PC en vidéo

Android Q a un mode PC intégré qui permet d’utiliser les smartphones comme unité centrale d’un ordinateur. Google était resté muet sur cette fonctionnalité avant de l’évoquer au cours de sa conférence i/o qui se déroulait au début du mois…

/e/ : voici les premiers smartphones Android sans Google

/e/, l’OS Android sans la moindre trace de Google, sera bientôt proposé à la vente sur une poignée de smartphones, dont les Galaxy S9 de Samsung. Sans surprise, le projet s’adresse surtout aux utilisateurs soucieux de protéger leur vie privée….

CameraX : voici comment Google compte améliorer les applications photo Android

Avec CameraX, annoncé lors du Google I/O 2019, les applications photo des smartphones Android vont pouvoir s’étoffer, et exploiter au maximum les capteurs photo de votre smartphone et les capteurs supplémentaires (profondeur de champ, autofocus…) éventuellement ajoutés par le fabricant….