« Freebox V7 suisse » : fiche technique, forfait, aperçu de la prochaine révolution de Free

Maj. le 23 mars 2018 à 19 h 41 min

On parle de « Freebox V7 suisse », mais il faudrait sans doute plutôt parler de Fiber Box de Salt, l’opérateur helvète appartenant à Xavier Niel. Néanmoins cette appellation est loin d’être absurde, puisque cette nouvelle box très avancée donne des indices sur ce qui nous attend en France : débit maximal symétrique de 10 Gb/s, offre TV passant par une Apple TV, et prix du forfait en hausse, on vous propose de découvrir dans le détail ce que contient cette box, et l’offre qui va avec !

salt fiber box

Alors que Free s’apprête à présenter sa prochaine Freebox V7, tous les yeux sont tournés vers la Suisse : l’opérateur Salt, propriété de Xavier Niel, bien en effet de lancer sa première offre triple play dans le pays, avec surtout une nouvelle box (baptisée Fiber Box), plus avancée que celles que Free propose actuellement. Difficile de ne pas penser qu’il s’agit en fait d’un aperçu de ce à quoi nous aurons droit avec la Freebox V7. Alors que trouve-t-on dans le détail au niveau matériel et des caractéristiques de l’offre Fiber Box de Salt ?

« Freebox V7 Suisse » : découvrez dans le détail les caractéristiques technique et du forfait

Comme les Freebox avant elles, la Fiber Box de Salt est une box internet triple play, c’est à dire fournissant à la fois un accès à internet, une offre de chaînes et une ligne téléphonique fixe. Elle dispose néanmoins d’un port permettant une connexion symétrique de 10 Gb/s au réseau – c’est en fait la première box d’Europe à reposer sur le nouveau standard XGS-PON qui permet de faire grimper les débits sur des réseaux FTTH existants. Pour pouvoir gérer tant de bande passante, la Fiber Box de Salt a un SoC quadricoeurs de 1,5 GHz, couplée à la de la mémoire DDR ultra-rapide.

A l’arrière, on trouve au total 9 ports (voir photos en fin d’article). De gauche à droite, l’alimentation, deux ports RJ-15 pour deux lignes de téléphones indépendantes, quatre ports 1 Gigabit Ethernet, un port 10 Gigabit Ethernet et un port SPF+ pour la fibre. Bien sûr, il faut s’équiper normalement d’une carte 10 GbE, ou d’un adaptateur externe (autour de 300-600 euros en fonction des marques), pour profiter des débits maximum sur votre ordinateur. Les ports alternatifs permettent uniquement des liens à 1 Gb/s, et c’est le maximum de ce que permettent les ports Ethernet des ordinateurs actuels.

Il y a néanmoins d’autres options pour profiter davantage de la vitesse sans réaliser d’investissements excessifs. Comme son système de WiFi dual-band MIMO (4×4) qui permet d’atteindre jusqu’a 2,2 Gb/s par ordinateur dans de bonnes conditions. En outre elle a également deux ports USB 3.0 (d’un débit maximum de 5 Gb/s, sans que l’on sache s’il est possible de configurer une connexion internet ultra-rapide par ce biais). Dans tous les cas, promet Salt, cette box offre la plus faible latence du marché – un avantage indéniable pour les joueurs.

Côté TV, fini le boîtier « Player » : Salt se repose complètement sur une Apple TV 4K qui donne accès aux chaînes de l’offre. Il y a un peu de cloud, notamment pour l’enregistrement des programmes (jusqu’à 500), et le replay 7 jours. Dans le détail, l’offre facturée 49,95 Fr Suisses soit 42,6 € par mois comprend l’accès internet illimité en 10 Gb/s symétriques, les appels illimités vers les destinations fixes et mobiles en Suisse. Une Apple TV 4K 32GB incluse avec plus de 275 chaînes dans l’offre de base (130 en HD et 4 chaînes 4K, prochainement disponible).

Et les services de cloud. On ne sait pas s’il est possible d’utiliser des mediacenters alternatifs sous Android comme le Nvidia Shield si vous ne voulez pas d’Apple TV (mais il ne semble pas, à priori, qu’il y ait de barrière technique pour le faire). Pour résumer, cette box met le paquet sur la vitesse de connexion, et se sert d’une Apple TV 4K comme d’un boîtier TV, tout en introduisant quelques services liés à la télévision sur le cloud. Que pensez-vous de ces fonctionnalités ? Partagez votre opinion dans les commentaires !

   

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile fait grimper les débits 4G de 30% jusqu’à 410 Mb/s

Free Mobile vient d’activer une technologie, la modulation d’amplitude en quadrature (256 QAM) sur son réseau 4G. Cette technologie permet de booster les débits en agrégeant le signal de plusieurs fréquences ce qui permet d’atteindre jusqu’à 440 Mb/s en 4G++…

Free accuse BFM TV de faire fuir les abonnés Freebox

Free accuse BFM TV d’avoir fait fuir une partie de ses abonnés Freebox au cours du second trimestre 2019. D’après le FAI, la chaîne d’information a manqué de partialité dans le traitement de son bras de fer avec Altice-SFR.  Ce…

Free a perdu 92 000 abonnés au second trimestre 2019

Free et Free Mobile continuent de perdre des abonnés, révèle Iliad. Au cours du second trimestre de 2019, le FAI a perdu 15 000 abonnés Freebox. Côté mobile, l’opérateur a perdu jusqu’à 77 000 clients, surtout à cause du fameux…

5G : Free Mobile commence enfin à tester le réseau en France

Free Mobile commence finalement à tester le réseau 5G en France, plus d’un an après Orange, SFR et Bouygues Télécom. L’Arcep vient en effet d’autoriser l’opérateur de Xavier Niel à déployer une première antenne de test à Paris. L’expérimentation débutera…

Fibre FTTH : Free est le meilleur FAI selon nPerf

Free est le champion de la fibre FTTH d’après le dernier baromètre nPerf. Il est le FAI à proposer les meilleurs débits descendants et montants sur cette technologie. Orange est dernier du classement sur cette catégorie, mais conserve la tête…