Freebox V7 : le DG de Free espère des « ruptures de stock » pour sauver l’opérateur

Le succès de la Freebox V7 est indispensable pour Free, qui doit impérativement se redresser après les mauvais résultats de l’année 2018 et depuis mi 2017. Thomas Reynaud, son Directeur Général espère des « ruptures de stock » de la box dernière génération, sans quoi le sujet d’un rachat pourrait revenir dans l’actualité. 

freebox android tv
Freebox Révolution

La Freebox V7 doit sortir en octobre 2018 et constituera probablement un tournant très important dans l’histoire de Free, actuellement en difficulté et qui compte sur sa box nouvelle génération pour repartir de l’avant. Thomas Reynaud, Directeur Général de l’opérateur, a indiqué à L’Express dans un article consacré à la consolidation des télécoms : « Je vous rassure, ce n’est pas la fin de Free. Nous pourrons juger de notre réussite s’il y a une rupture de stock rapide de notre box ». Autrement dit, il n’y a pas encore le feu au lac mais l’avenir de Free pourrait s’inscrire en pointillés en cas de flop de la très attendue Freebox V7. Il est assez étonnant de constater que le DG de Free emploie de tels termes, alors que les dirigeants ont plutôt tendance à pratiquer la langue de bois habituellement.

Freebox V7 : un succès pour sauver Free

Free a perdu 28 000 abonnés sur l’internet fixe au 2ème trimestre 2018 en plus des 200 000 clients sur le mobile sur la même période. Et comme pour attirer les abonnés, le FAI continue de tirer les prix vers le bas, le revenu moyen par abonné a aussi diminué. Moins d’abonnés, chacun d’entre eux rapportant moins d’argent, forcément, cela s’en ressent sur le chiffre d’affaires. Free l’admet lui-même, il mise clairement tout sur la V7 pour remonter la pente.

Tous les acteurs (opérateurs, gouvernement, Arcep) s’accordent à dire qu’une consolidation des télécoms peut être une bonne solution pour relancer le marché français. On a eu la confirmation que Bouygues Telecom avait tenté de racheter SFR, mais qu’Altice s’était montré trop gourmand. L’opérateur au carré rouge est de plus en bonne forme en ce moment. Les regards sont désormais tournés vers un rapprochement Orange/Free. Xavier Niel avait d’ailleurs indiqué laisser la porte ouverte à un rachat en cas de belle offre, précisant tout de même ne pas être pressé.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !