Fortnite : Epic Games accuse Google d’avoir bloqué un partenariat avec LG et OnePlus

 

Quelques heures après la suppression de Fortnite du Play Store, Epic Games publie la plainte déposée contre Google pour abus de position dominante. Dans ce document, Epic Games affirme avoir signé des partenariats avec LG et OnePlus. Mais Google serait intervenu pour inciter les marques à abandonner leur accord.

epic fortnite apple google plainte

La guerre fait rage entre Epic Games, créateur de Fortnite, et les éditeurs des deux principaux systèmes d’exploitation sur smartphone, Apple et Google. Plus tôt dans la matinée, nous rapportions dans nos colonnes que Fortnite n’est plus disponible sur le Play Store. La firme de Mountain View a décidé de supprimer le fichier d’installation du jeu de sa boutique. Plus tôt, Apple faisait de même sur l’App Store, privant des millions de joueurs potentiels d’accéder au jeu, prenant relativement mal l'arrivée officielle de Fortnite sur Android après une longue période d'exclusivité sur iOS.

Lire aussi – App Store : pour le congrès américain, la taxe Apple de 30 %, c’est du vol !

En conséquence du retrait de Fortnite du Play Store, Epic Games a porté plainte contre Google. Une plainte relativement similaire a aussi été déposé par Epic contre Apple. L’éditeur de jeu accuse les deux firmes de pratiques anticoncurrentielles (ce qui donnera du grain à moudre aux enquêteurs qui étudient de près les boutiques applicatives). Mais une pépite se cachait dans la plainte d’Epic contre Google : le créateur de Fortnite affirme que Google a fait pression sur les constructeurs de smartphones pour qu’ils abandonnent tout partenariat potentiel avec Fortnite, information rapportée par The Verge.

Pas d'installation et paiements alternatifs de Fortnite

Plus précisément, Epic Games avait signé des accords avec LG et OnePlus. Selon les termes, les deux constructeurs devaient préinstaller une application appelée Epic Games grâce à laquelle l’utilisateur peut installer des jeux, appliquer des mises à jour et acheter des contenus. Le tout sans passer par le Play Store (mais en utilisant le système de paiement sécurisé mis en place par Epic). Dans les deux cas, Google serait intervenu auprès des marques pour les dissuader de les installer. OnePlus aurait reçu l’autorisation de conserver l’application d’Epic, mais uniquement sur les modèles destinés au marché indien.

Il ne s’agit là que d’un simple épisode dans la grande saga qui oppose les éditeurs de services (ici Epic, mais Spotify et Netflix sont également concernés) et les deux géants américains. Apple, comme Google, impose aux développeurs et éditeurs une commission de 30 % sur les ventes de produits et services. En outre, les deux firmes les empêchent d’intégrer un autre moyen de paiement sous peine d’être bannis de leurs boutiques. S’il est toujours possible d’installer une APK sur un smartphone Android, ce n’est pas le cas avec iOS, qui empêche toute installation d’un téléchargement effectué autre part que sur l’App Store.

Retrouvez ici un tutoriel complet pour profiter de Fortnite sur votre mobile et votre tablette Android.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !