Fortnite bannit un enfant de 9 ans pour avoir menti sur son âge lors d’un tournoi

Fortnite vient de bannir Zenon, un joueur brésilien professionnel âgé de seulement 9 ans. L’enfant avait menti sur son âge afin de participer à un tournoi. Interdit de jouer au jeu vidéo pendant 1 400 jours, soit jusqu’à ses 13 ans, il a publié une vidéo sur la toile afin de rallier les internautes à sa cause. De nombreux grands noms de l’eSport ont rapidement manifesté leur soutien à Zenon avec le hashtag #FreeZenon. 

fortnite zenon

Ce 5 mai 2020, Epic Games, le studio derrière Fortnite, a décidé de bannir le jeune Zenon pour une période de 4 ans. Pour participer à un tournoi, le Brésil FNCS Invitational Open Qualifier, l’enfant a menti sur son âge réel. L’âge minimum pour participer à un tournoi est en effet fixé à 13 ans. « Pour participer à un match de l’open en ligne, un joueur doit avoir au minimum 13 ans (ou plus, dans le cas où la loi du pays de résidence l’imposerait). Les mineurs doivent obtenir la permission d’un parent ou d’un tuteur légal pour participer à l’événement » souligne Epic Games.

En plein milieu de la partie, Epic Games s’est rendu compte de la supercherie. Dans une notification, le studio a rapidement averti Zenon de son exclusion. Le joueur professionnel, ultra populaire au Brésil pour ses vidéos de gameplay sur YouTube, ne pourra plus jouer à Fortnite jusqu’à ses 13 ans. « Les joueurs inéligibles qui trompent ou tentent de tromper les administrateurs d’un événement en fournissant des informations d’éligibilité erronées seront passibles de mesures disciplinaires » met d’ailleurs en garde le règlement d’Epic Games. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le studio exclut un joueur pendant plusieurs années.

Sur le même sujet : Fortnite est enfin disponible sur le Play Store – Epic a cédé face à Google

#FreeZenon : Ninja demande à Epic Games de ne pas bannir Zenon de Fortnite

Très touché par cette exclusion, Zenon a publié sur compte Twitter et sur YouTube afin de contester la décision d’Epic Games. On y aperçoit l’enfant en pleurs dans les bras de son père. Sans surprise, la séquence a rapidement fait le tour du web. Un hashtag #FreeZenon s’est vite propagé sur les réseaux sociaux. L’enfant a ensuite reçu le soutien de plusieurs stars du jeu vidéo de compétition.

C’est notamment le cas de Tyler Blevins, un joueur professionnel mieux connu sous le nom de Ninja. Selon lui, Zenon ne devrait pas être sanctionné car le tournoi auquel il a fraudé pour participer ne permettait pas encore de gagner de l’argent. « À moins que les arènes ne commencent à offrir de l’argent pour ces matchs, il n’y a aucune raison pour que Zenon soit exclut jusqu’à l’âge de 13 ans. Cela étant dit, l’âge requis pour participer à Fortnite est de 13 ans et il a 9 ans. Mais il ne devrait pas être banni de l’intégralité de Fortnite » plaide Tyler Blevins sur son compte Twitter. Pour l’heure, Epic Games n’a pas réagir aux doléances des stars.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !