Forfaits mobiles avec engagement : seul un quart des Français les utilise encore

 

Les forfaits mobiles avec engagement intéressent de moins en moins les Français. Selon l'observatoire de l'Arcep pour le quatrième trimestre 2017, 73,5% des clients grand public utilisent désormais un forfait sans engagement. L'observatoire révèle aussi une hausse des parts du marché mobile pour les opérateurs virtuels, aussi appelés MVNO.

forfait mobile engagement

Par le passé, les forfaits mobiles avec engagement étaient la norme. La quasi-totalité des Français acceptait de signer un contrat avec leurs opérateurs téléphoniques pour profiter d'un forfait à prix réduit. C'est en 2015 que les forfaits sans engagement ont pris le dessus pour la première fois, avec 51% de parts du marché. Trois ans plus tard, en 2018, la vapeur est totalement inversée. Ainsi, 73,5% des clients grand public utilisent désormais un forfait sans engagement. Si l'on prend en compte tous les abonnés (professionnels et particuliers), le pourcentage descend à 68,8%, ce qui reste tout de même largement majoritaire.

Ces chiffres impressionnants viennent d'être dévoilés par le biais de l'observatoire des services mobiles de l'Arcep pour le quatrième trimestre 2017, publié le 1er février 2018. On peut donc se demander à juste titre si les forfaits avec engagement ne risquent pas de disparaître dans les années à venir. Le rapport révèle aussi que 2,5 millions de numéros ont été conservés lors d'un changement d'opérateur. Ce nombre coïncide naturellement avec la disparition des engagements.

Les forfaits mobiles avec engagement disparaissent peu à peu

L'Arcep dévoilé également que la part de marché des MVNO est en hausse. Alors que leurs opérateurs mobiles virtuels accaparaient 10,6% de parts du marché en décembre 2016, ils représentent désormais 10,9% du marché en décembre 2017. Le nombre de cartes SIM des MVNO a augmenté de 160 000 en un an, pour un total de 7,8 millions de cartes SIM en circulation au 31 décembre 2017.

La hausse est légère, mais il convient de rappeler que les MVNO étaient encore récemment sur une baisse. Ce déclin était lié à l'apparition d'offres low cost comme les forfaits proposés par Free Mobile ou red by SFR. Les MVNO ont alors été rachetés, ou ont tout simplement décidé de fusionner, ce qui leur a permis de reprendre le chemin de la croissance. Les innovations proposées par des MVNO comme Blu qui propose un forfait gratuit moyennant le visionnage de publicités expliquent peut-être ce regain de tension. Utilisez-vous un forfait avec ou sans engagement ? Quid des MVNO ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…