Fibre optique : le gouvernement investit 150 millions d’euros pour accélérer le déploiement en zone rurale

 

Bientôt la fin de l’enfer des raccordements fibres en zone rurale ? C’est en tout cas ce qu’espère le gouvernement français, qui a annoncé une aide de 150 millions d’euros aux opérateurs pour accélérer le déploiement. Les autorités espèrent ainsi couvrir 100 % de la population d’ici 2025, dont 75 % d’ici fin 2021. Un objectif irréaliste, selon plusieurs élus.

installation fibre optique
Crédits : Unsplash

Des années que ça dure. Le déploiement de la fibre optique est un véritable casse-tête, aussi bien pour les opérateurs que les utilisateurs eux-mêmes. Face à la catastrophe, l’Arcep a exigé que ces premiers améliorent leur stratégie, pour éviter que d’autres abonnés se retrouvent avec des raccordements de mauvaise qualité, déjà très répandus sur le territoire. Mais la chose n’est pas aussi simple. Selon une étude du gouvernement, au moins 10 % des locaux sont difficiles d’accès.

Justement, celui-ci a décidé de s’en mêler, dans l’espoir de mettre fin au calvaire. Ce sont ainsi 150 millions d’euros qui seront redistribués aux opérateurs pour aider au raccordement fibre dans les zones RIP (réseaux d’initiative publique). Une bonne nouvelle pour leurs habitants, qui doivent déjà composer avec une connexion souvent capricieuse. Selon le calendrier, cet apport se fera au cours du premier trimestre 2022.

Sur le même sujet : Fibre optique — un maire entre en guerre contre les opérateurs

Le déploiement de la fibre passera la seconde en 2022

Cette somme, financée par le Plan de relance et comprise dans l’enveloppe de 570 millions d’euros déjà annoncés, a été débloquée le secrétaire d’État au Numérique Cédric O. Les opérateurs devront passer par une procédure d’appel à projets avant l’échéance du calendrier. L’objectif de cette mesure est clair : respecter l’engagement du gouvernement de couvrir 100 % de la population d’ici 2025.

Sur le même sujet : SFR condamné à verser un million d’euros à Free dans l’affaire de la fausse fibre

En septembre, ce dernier avait déjà annoncé que 75 % des foyers seraient raccordés d’ici fin 2021. Des promesses qui seront difficiles à tenir, selon le colloque de l’Avicca (Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel). Lors de l’événement, élus et opérateurs ont admis qu’il sera impossible d’atteindre cet objectif. « C’est une image, ce n’est pas mathématique. Il s’agit d’une ambition optimale », a notamment expliqué Nicolas Guérin, secrétaire général d’Orange.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !