Fibre optique : un maire entre en guerre contre les opérateurs

 

Le maire de Couilly-Pont-aux-Dames, petite commune en Seine-et-Marne, a décidé de déclarer la guerre aux opérateurs. L'élu est agacé par le chaos autour des raccordements de fibre optique. Le principal problème ? Les opérateurs modifient sans arrêt les branchements dans le NRO à la moindre plainte des utilisateurs. Résultat, le réseau est régulièrement en panne.

fibre optique chaos maire
Crédits : Pixabay

Certes, la France est championne d'Europe concernant le déploiement de la fibre. Pour autant, cette rapidité d'exécution se fait au prix de nombreuses bavures et manquements de la part des opérateurs, des sous-traitants ou encore des communautés d'agglomération. En mai 2021, l'Arcep a reconnu qu'il y avait trop de raccordements ratés inacceptables, avec entre 20 à 30% d'opérations bâclées dans l'Hexagone.

Et dans ces situations, certains maires ont décidé de prendre des mesures drastiques pour mettre fin au chaos autour du réseau internet. C'est le cas de Jean-Louis Vaudescal, maire de la petite commune de Couilly-Pont-aux-Dames en Seine-et-Marne. Depuis 15 jours, la ville qui compte un peu plus de 2000 habitants est régulièrement privée de la fibre.

Voici les faits. Il y a trois mois environ, la mairie a décidé de revoir l'intégralité de son réseau (électricité, fibre et téléphone), en passant d'une installation aérienne à souterraine. Les travaux se passent bien, et le tout fonctionnait sans accro jusqu'aux premières pannes. “Tout fonctionnait et du jour au lendemain, tout s'est arrêté”, raconte l'élu dans les colonnes du site La Marne.

Après enquête, il s'avère que le problème est à chercher du côté du NRO, le nœud de raccordement optique. Il s'agit du petit cabanon qui réunit l'ensemble des branchements de la fibre d'une commune. À Couilly-Pont-aux-Dames, tout le monde peut accéder facilement au NRO, opérateurs comme particuliers. Et c'est bien le souci, comme l'explique le maire.

À lire également : La France est championne d’Europe du déploiement fibre mais la fracture villes-campagnes persiste

Le maire déclare la guerre aux opérateurs

Concrètement si un habitant appelle son opérateur pour se plaindre que sa fibre ne fonctionne pas, celui-ci va accéder sans souci au NRO et débrancher comme bon lui semble un câble pour brancher sur cet emplacement celui de son client. Donc pour une personne qu'on raccorde, l'opérateur prive une ou plusieurs personnes de la fibre”, assure Jean-Louis Vaudescal.

Détail qui a son importance, il faut préciser que les opérateurs peuvent intervenir quand ils le souhaitent sur un NRO, sans avoir à prévenir la municipalité. Et justement, le maire veut mettre fin à ce chaos en régulant l'accès au NRO. Pour stopper l'anarchie, le maire a pris deux arrêtés municipaux concernant l'accès au NRO.

En premier lieu, chaque personne qui intervient sur le réseau devra déposer une déclaration de travaux, sous peine d'être passible d'une amende de 1500 €. Et lors d'une intervention chez un particulier, l'opérateur devra là encore avertir la mairie afin d'obtenir un arrêté signé. Depuis la mise en place de ces mesures, trois procès-verbaux ont déjà été dressés.

Source : La Marne



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !