Facebook : une mère risque 10.000 € d’amende, son fils de 16 ans refuse qu’elle poste des photos de lui !

 

Facebook, les amis, la famille : une maman risque 10.000 euros d’amende suite à une plainte de son fils. Il lui reproche de poster sans son accord des photos de lui enfant qui ne lui plaisent vraiment pas du tout ! Une situation dans laquelle beaucoup peuvent se retrouver. Il a donc porté plainte ! En plus de l’amende, sa mère pourrait devoir payer des pénalités si elle ne parvient pas à supprimer dans les plus brefs délais les photos déjà postées. 

facebook justice

Vous est-il déjà arrivé de regretter des photos postées par vos parents ou par des proches sur Facebook ? Un jeune internaute de 16 ans italien n’y est pas allé par quatre chemins, il a tout simplement porté plainte contre sa mère. Résultat : le tribunal de Rome a ordonné à la maman de ne plus poster de photos de lui, et la menace de 10.000 euros d’amende en cas de récidive. Elle doit en prime, selon Euronews, enlever toutes les images déjà postées sous peine de devoir payer des dommages-intérêts.

Facebook : elle risque 10.000 euros d’amende car son fils ne veut plus qu’elle poste des photos de lui

En fait le fils en question a porté plainte dans le cadre de la procédure de divorce de ses parents. Il ne supportait alors plus que sa mère se mette à partager des photos de lui sans son consentement. Selon le Daily Mail, celle-ci avait en effet pris l’habitude de s’épancher facilement sur le réseau social, n’hésitant pas à abreuver ses amis de nombreuses photos de famille. Le tribunal a basé sa décision sur la loi Italienne sur la propriété intellectuelle, selon laquelle le sujet d’une photo en possède les droits – ce que la mère enfreignait en postant les photos.

Une disposition que reprennent les conditions générales d’utilisation de Facebook, les fameux Terms of Service. Selon ces dernières, les utilisateurs acceptent en effet de « ne pas poster du contenu ou prendre une quelconque action sur Facebook qui contrevient ou viole le droit de quelqu’un d’autre ou autrement viole la loi« . Les proches peuvent souvent mettre à mal le contrôle de notre image sur les réseaux sociaux. Et vous, avez vous déjà eu un problème avec des photos publiées par votre famille ou vos proches ? Partagez votre histoire dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…