Facebook : pourquoi vous devez désactiver votre historique de localisation

Facebook conserve un historique de votre localisation. Comme Google me direz-vous. Toujours est-il qu’un récent rapport du site américain Fusion met aujourd’hui en avant les risques de cette option, heureusement désactivable, sur votre vie privée.

facebook espion

Facebook qui affirme ne pas nous espionner sait pratiquement tout de nous, un fait dont les aficionados du réseau social font souvent abstraction. Toujours est-il qu’il conserve un historique de notre localisation. Si vous avez pour habitude vous taguer dans différents lieux et d’activer l’option « Amis à proximité », ça ne vous fera sans doute ni chaud ni froid mais que diriez-vous si cette localisation était également utilisée pour vous suggérer de nouveaux amis que vous ne connaissez pas ?

Notez tout de même que ce facteur ne peut générer à lui seul une suggestion d’amis en vous recommandant une personne que vous avez simplement croisée, en revanche, une fois combinée à d’autres facteurs comme des réseaux communs, il peut entrer en ligne de compte. Alors évidemment, ça peut être amusant et permettre de retrouver des gens croisés en soirée où à la salle de gym.

Mais imaginez maintenant que Facebook qui peut désormais vous espionner même sans compte vous suggère d’ajouter en ami une personne que vous auriez croisé à une réunion d’alcooliques anonymes, endroit où l’on souhaite généralement garder son identité secrète ? Exemple extrême donné par Fusion pour bien montrer quel impact l’exploitation des données par le réseau social peut avoir sur notre vie privée.

Pour désactiver votre historique de localisation Facebook à partir de l’application mobile, il vous suffit de vous rendre sur l’onglet de droite puis de :

  • Sélectionner l’option « Paramètres du compte »
  • Sélectionner le sous-menu « Lieu »
  • Décocher la case « historique de localisation »
facebook localisation

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…