Facebook Messenger : le chiffrement de bout en bout enfin disponible pour sécuriser vos chats

Maj. le 8 février 2017 à 14 h 09 min

Facebook Messenger n’a désormais plus rien à envier à WhatsApp. Le client de messagerie intègre désormais le chiffrement de bout en bout. Notez tout ce que même que contrairement à WhatsApp où il est proposé par défaut, il est ici proposé seulement en option et pour cause puisqu’une fois qu’il est activé, il ne permet de converser en privé que sur un seul appareil et supprime certaines fonctionnalités. 

chiffrement facebook messenger

Facebook Messenger propose désormais du chiffrement de bout en bout, soit des conversations sécurisées de l’expéditeur au destinataire. Mais, comme dans le cas de Google Allo, il faudra choisir entre sécurité et fonctionnalités puisqu’une fois en mode « Conversation Secrète », vous ne pourrez plus envoyer de GIFs ni de vidéos, ni même votre localisation et les paiements seront indisponibles. Seul l’envoi d’images et d’autocollants restera possible.

En outre, les conversations secrètes seront disponibles seulement sur un seul appareil. Si vous décidez d’opter pour le chiffrement, faites le sur celui que vous utilisez le plus, la plupart du temps, ce sera votre smartphone. Enfin, notez qu’il sera également possible de programmer l’autodestruction des messages pour encore plus de sécurité.

Voici comment activer le mode « conversations secrètes » de Facebook Messenger

  • Rendez-vous dans l’onglet de droite pour ouvrir les paramètres
  • Cliquez sur « conversations secrètes », un écran d’introduction va alors s’afficher, cliquez sur OK
facebook messenger chiffrement
  • Placez l’interrupteur sur « conversations secrètes ». Un pop-up va alors s’afficher, confirmez votre choix en cliquant sur « Activer »
facebook messenger secret
  • Une fois l’option activée, il suffit ensuite de vous rendre dans une conversation en cliquant sur l’icône « I » en haut à droite et en sélectionnant l’option « Conversation secrète ». A partir de ce moment, tous les messages échangés avec ce contact seront chiffrés. Il faudra le faire pour chaque conversation que vous souhaitez sécuriser.

Pour disposer de cette option de chiffrement de bout en bout, il faut installer la dernière version de Facebook Messengersur votre téléphone et celui de votre contact.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La plupart des antivirus Android sont inefficaces contre les malwares !

Les antivirus Android servent-ils à quelque chose ? AV-Comparatives s’est penché sur 250 antivirus disponibles sur le Play Store. Or, plus de 55% d’entre eux s’avèrent inefficaces contre les malwares et seules 23 des applications testées (9%) offraient une protection…

Apex Legends : cette fausse application Android cache des malwares

Apex Legends, le jeu vidéo du moment, n’est pas encore disponible sur Android. Bien décidé à profiter du succès du titre, des pirates ont mis en ligne de fausses applications sous forme d’APK. Sans surprise, ces applications factices sont parfois…

Google Play Store : 17 000 applications Android vous espionnent en permanence

17 000 applications Android du Google Play Store espionnent leurs utilisateurs en permanence, révèlent des chercheurs en cybersécurité. En opposition totale avec les règles de confidentialité mises en place par Google, elles collectent les données de votre smartphone à votre insu. Leur but…

Ce malware Android va piller votre compte PayPal en seulement 5 secondes !

Un malware Android cherche actuellement à s’emparer de comptes PayPal, révèle une enquête. Selon les chercheurs, le logiciel malveillant se cache dans le code d’une application Android, disponible sur certaines plateformes tierces. On vous explique comment ce malware procède.  L’application…

Google Play Store : ces 8 applications Android espionnent 2 milliards d’utilisateurs

Huit applications Android sur le Google Play Store sont accusées d’espionner leurs utilisateurs afin de générer des revenus publicitaires frauduleux. Pour parvenir à extorquer d’importantes sommes aux annonceurs et aux marques, ces applications ont analysé à leur insu le comportement en ligne de milliards d’internautes….