Facebook Messenger vous permet maintenant de partager votre écran sur Android et iOS

 

Facebook Messenger intègre le partage d’écran sur les applications Android et iOS. Les utilisateurs de la messagerie instantanée pourront rapidement dévoiler leur écran à leur destinataire lors des conversations vidéos. La fonctionnalité a également été déployée sur Messenger Rooms.

facebook messenger partage ecran
Crédits : Facebook

En ce jeudi 16 juillet 2020, les utilisateurs de Facebook Messenger sur Android et iOS seront ravis d’apprendre qu’il est désormais possible de partager son écran lors des appels en visio. Il ne sera plus nécessaire de passer obligatoirement par la version web de la messagerie instantanée. D’après les dires du réseau social, il sera possible lors d’un partage d’écran de « faire des achats en ligne avec un ami » ou de « consulter les réseaux sociaux ensemble ».

Comme le précise la firme de Mark Zuckerberg, le partage d’écran se place comme « une manière engageante et amusante » de se connecter entre amis et en famille. Notez que cette fonctionnalité a également été déployée sur Messenger Rooms. Ainsi, il est possible de partager son écran avec 16 personnes au maximum. Cette limite devrait d’ailleurs être élargie à 50 personnes prochainement. En outre, les utilisateurs vont pouvoir bénéficier sous peu de plus de fonctionnalités lors du partage d’écran sur Messenger Rooms.

Facebook multiplie les moyens de lutter contre les fakes news

Pour rappel, Facebook a depuis ces derniers mois axé ses efforts sur la lutte contre les fakes news. Ainsi, depuis le 1er juillet 2020, la plateforme donne la priorité aux sources originales, plutôt qu’aux partages ou aux reprises.

Au moins de juin, Facebook signale les potentiels messages de propagande, et notamment les articles de médias étatiques. Le réseau social souhaite indiquer à ses utilisateurs quels sont les contenus qui peuvent être orientés. L’ajout de cette fonctionnalité est aussi l’occasion pour Facebook d’assurer ses arrières à l’approche des élections présidentielles américaines.

En effet, le fantôme du scandale de Cambridge Analytica rôde encore. Pour rappel, les données personnelles de millions d’utilisateurs Facebook ont été utilisées pour envoyer des publications orientées aux citoyens américains. Cette opération de propagande a eu un impact certain sur l’élection présidentielle américaine de 2016, dont Donald Trump est sorti vainqueur à la surprise générale.

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook censure gorafi
Facebook censure Le Gorafi pour violence et provocation

Facebook vient de censurer une publication humoristique du Gorafi. Dans un post, le journal satirique prêtait à Jean Castex des propos plutôt virulents sur les personnes qui portent le masque sanitaire sous le nez. Les algorithmes de modération de Facebook…

Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient « trop sexy »

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est « trop sexualisé » pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…