Facebook : Mark Zuckerberg reconnaît des « erreurs » et des « échecs » dans un nouveau mea culpa

Maj. le 24 octobre 2018 à 20 h 58 min

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg revient, dans un nouveau mea culpa sur sa page, sur ses « erreurs » de « échecs » en 14 ans à la tête du plus grand réseau social au monde. Mark Zuckerberg raconte sa difficulté à construire une si grosse entreprise à seulement 19 ans, alors qu’il était encore à Harvard, et promet apprendre de ses erreurs, pour la « faire progresser ». 

mark zuckerberg

Mark Zuckerberg a trouvé une façon pour le moins originale de fêter les 14 ans de Facebook : un mea culpa dans lequel il revient sur ses erreurs en tant que PDG de l’entreprise. Il commence par expliquer que ses 14 années sont l’occasion « de réfléchir au chemin parcouru depuis ce dortoir de Harvard« . Il se confie ensuite : « j’avais 19 ans lorsque j’ai commencé Facebook, et je ne savais alors rien sur comment on construit une entreprise ou un service internet global. D’année en année, j’ai fait presque toutes les erreurs que vous pouvez imaginer. J’ai fait des dizaines d’erreurs techniques et de mauvaises affaires. J’ai fait confiance aux mauvaises personnes et j’ai mis des gens talentueux aux mauvais postes. J’ai loupé des tendances importantes et j’ai été lent sur d’autres. J’ai lancé des échecs, produit après produit« .

Facebook : Mark Zuckerberg fait à nouveau son mea culpa pour les 14 ans du réseau social

Ce n’est en fait pas le premier mea culpa du patron de Facebook qui essuie depuis quelques temps de nombreuses critiques. Dans une autre intervention, Mark Zuckerberg avait détaillé son plan pour « réparer » le réseau social en 2018 après une année 2017 qui a mis en lumière de nombreux travers du réseau social : fake news, publicités politiques, contenus inappropriés… Il affirme plus loin dans son post que ces erreurs n’ont pas été faites en vain : « la raison pour laquelle notre communauté existe aujourd’hui, ce n’est pas parce que nous avons évité les erreurs. C’est parce que nous pensons que ce que nous faisons compte suffisamment pour continuer à essayer de résoudre nos plus grands défis — en sachant pertinemment que nous allons échouer encore et encore, mais c’est la seule manière de faire des progrès« .

Et Mark Zuckerberg de considérer tout de même être « fier de ce que nous faisons et reconnaissant de faire partie de quelque chose d’aussi porteur de sens« , contrairement à certains ex-employés de la firme qui disent le plus se reconnaître dans le réseau social qu’ils ont contribué à créer. Facebook a depuis plusieurs semaines entrepris quelques actions pour moderniser le réseau. Il y a quelques jours, le Fil d’Actualité a évolué pour mettre l’accent sur les posts de vos amis et non les posts des pages. Facebook renforce également sa modération pour éviter les contenus inappropriés avec des humains mais aussi l’intelligence artificielle. On imagine que ces mesures ne sont que les premières d’une longue série.

Today is Facebook's 14th birthday.It's a moment to reflect on how far we've come from that dorm room at Harvard and…

Publié par Mark Zuckerberg sur dimanche 4 février 2018

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook peut carrément prédire tous vos déplacements !

Facebook est capable de deviner à quel endroit ses utilisateurs vont se rendre, révèle un brevet déposé par le réseau social. En utilisant votre géolocalisation, combinée à la liste des lieux où vous vous êtes déjà rendu, Facebook peut prédire…

Comment Facebook espionne les utilisateurs Android avec leur accord

Facebook est parvenu à trouver une astuce pour espionner incognito tous les appels et les messages des utilisateurs de smartphones Android. En contournant les réglementations sur les données personnelles, le réseau social a réussi à récolter pendant des années l’historique…