Terrorisme : Facebook explique comment son intelligence artificielle peut vaincre l’extrémisme

 

Pour lutter contre le terrorisme, Facebook avait déjà annoncé son intention d'utiliser l'intelligence artificielle. La firme explique aujourd'hui sur son blog comment ce nouvel outil va fonctionner, et ses expérimentations en la matière. Le système serait déjà capable de repérer les agissement douteux sur son réseau social en analysant les images. Facebook explique que ses méthodes sont en cours de déploiement sur WhatsApp et Instagram. 

facebook terrorisme intelligence artificielle

Le terrorisme est un véritable casse tête sur le net. Particulièrement sur Facebook, un réseau social milliardaire en nombre d'utilisateurs. Comment gérer cette masse incroyable de données et repérer les terroristes ? Facebook l'avait annoncé, il développe une intelligence artificielle pour assister le travail des modérateurs. Aujourd'hui, on apprend sur le blog du site en quoi ça consiste déjà, et quelles sont les expérimentations de Facebook pour améliorer le dispositif.

 Notre position est claire. Il n'y a pas, sur Facebook, de place pour le terrorisme

Facebook explique comment le réseau va utiliser l'intelligence artificielle contre le terrorisme

Le plus grand des réseaux sociaux explique en fait que ses modérateurs ferment les comptes de terroristes et enlèvent les posts qui en font la promotion “dès [qu'ils] en prennent connaissance”. Et c'est là toute la difficulté. Une intelligence artificielle vient alors seconder le travail des modérateurs. Ces efforts en matière d'IA sont récents chez Facebook, mais le système monte progressivement en puissance. En outre une équipe contre-terroriste de 150 personnes a été formée.

Ainsi Facebook explique utiliser la “comparaison d'images” : dès que quelqu'un poste une photo d'un terroriste connu, ou même une vidéo de propagande de Daech, tout est porté à  l'attention des modérateurs. Le réseau social travaille également à analyser le langage utilisé pour faire l'apologie du terrorisme. Et serait sur le point d'étendre le système aux autres apps comme WhatsApp et Instagram.

Il y aurait également des partenariats industriels et gouvernementaux (avec les agences de renseignement). Reste l'épineuse question de Facebook Live qui permet à tout le monde de streamer ce qui lui chante. Pour l'instant Facebook reste silencieux sur ce qui peut être fait sur ce service. On imagine en effet que la tâche est un cran plus ardue.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

brett jordan tWX_ho 328k unsplash
Facebook prépare un procès contre Apple pour concurrence déloyale

Rien ne va plus entre Facebook et Apple. Le groupe de Mark Zuckerberg prépare un procès contre son rival pour contester contre ses nouvelles politiques de protection des données personnelles des utilisateurs. Depuis la mise en place de ces mesures…

whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…