Facebook n’a payé que 1,2 millions d’euros d’impôts en France en 2016

Maj. le 26 octobre 2018 à 16 h 39 min

D’après les comptes récemment déposés par Facebook, le réseau social n’aurait réglé que 1.162.708 euros d’impôts sur les bénéfices en 2016 en France alors que l’on sait ses revenus bien supérieures. Pourquoi Facebook n’encaisse-t-il pas l’essentiel de ses revenus dans l’hexagone ? Combien le réseau social devrait-il déclarer à l’Etat ?

facebook money

La question des impôts dus par les géants de la technologie et du web comme Apple, Google et Facebook dans des pays comme la France revient régulièrement sur le tapis. Hier, Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’Etat chargé du numérique, dénonçait les pratiques de ses entreprises et les exhortait à payer un impôt légitime en France. L’homme politique appelait aussi à la prise de mesures afin d’endiguer le phénomène. Le même constat avait été posé début du mois de juillet par le Ministre de l’économie Bruno Lemaire.

Le 10 juillet, comme chaque année, Facebook a déposé ses comptes à la greffe du Tribunal de Paris. Nos confrères de Capital.fr ont eu l’occasion de jeter un oeil aux comptes délivrés par le réseau social et le moins que l’on puisse dire c’est que la somme mentionnée est surprenante et qu’elle ne devrait vraiment pas plaire à Mounir Mahjoubi ou à Bruno Lemaire !

Facebook n’a déclaré que 36,95 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016

Parlons chiffres : Facebook n’a payé que 1.162.708 euros d’impôts sur ses bénéfices en France en 2016 et le réseau social n’a déclaré que 36,95 millions d’euros de chiffre d’affaires. Peut-on croire que Facebook n’ait généré qu’aussi peu de revenus ? Pas vraiment. En réalité, afin d’échapper à la dure fiscalité française, Facebook encaisse une grosse partie de ses recettes françaises via des filiales basées dans des pays étrangers. 

Quels sont les chiffres réels si Facebook déclarait l’entièreté de ses bénéfices en France ? Nos confrères de Capital.fr ont sorti leurs calculatrices pour nous donner un petit aperçu des recettes réelles du réseau social. En prenant en compte des données comme le nombre d’utilisateurs actifs, ceux-ci sont parvenus à la somme mirobolante de 545 millions d’euros de recettes ! On est loin des 36,95 millions officiels !

Avec cette somme, Facebook aurait donc du régler jusqu’à 81,6 millions d’euros au fisc français et non pas 1,2 millions d’euros. Par rapport à l’année 2015, le réseau social a procédé de la même manière mais a énormément augmenté la marge de ses bénéfices. A l’époque, Facebook n’avait engrangé que 315 millions d’euros de bénéfices.

Déjà dans le collimateur du fisc américain depuis l’annonce de ses derniers résultats trimestriels, l’entreprise de Mark Zuckerberg risque bien d’attirer l’attention des autorités européennes et françaises. Plusieurs hommes politiques se liguent en effet contre l’optimisation fiscale pratiquée en masse par les géants du web.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook peut carrément prédire tous vos déplacements !

Facebook est capable de deviner à quel endroit ses utilisateurs vont se rendre, révèle un brevet déposé par le réseau social. En utilisant votre géolocalisation, combinée à la liste des lieux où vous vous êtes déjà rendu, Facebook peut prédire…

Comment Facebook espionne les utilisateurs Android avec leur accord

Facebook est parvenu à trouver une astuce pour espionner incognito tous les appels et les messages des utilisateurs de smartphones Android. En contournant les réglementations sur les données personnelles, le réseau social a réussi à récolter pendant des années l’historique…