Facebook et Instagram veulent enfin agir contre les moins de 13 ans

Maj. le 23 octobre 2018 à 20 h 53 min

Facebook et Instagram vont enfin prendre des mesures contre leurs utilisateurs de moins de 13 ans. Suite à la diffusion d’un reportage sur les pratiques des deux réseaux réseaux sociaux en la matière, Facebook a fait savoir qu’il allait désormais demander à ses modérateurs d’exiger une pièce d’identité aux possesseurs d’un compte qui paraissent ne pas avoir l’âge minimum requis. 

facebook instagram

Facebook et Instagram devraient enfin s’activer pour empêcher les utilisateurs de moins de 13 ans d’avoir un compte actif sur ces réseaux sociaux. TechCruch nous apprend que la société de Zuckerberg lui a confirmé être en train de mettre en oeuvre une nouvelle politique visant les internautes trop jeunes. Les modérateurs auront notamment le pouvoir d’exiger une pièce d’identité en cas de doute sur l’âge d’un détenteur de compte.

Facebook et Instagram s’attaquent à leurs utilisateurs de moins de 13 ans

Une réaction afin de répondre aux critiques, qui se sont amplifiées suite à la diffusion d’un reportage de Channel4 au Royaume-Uni. Celui-ci, dans lequel un journaliste parvenait à se faire embaucher en tant que modérateur, révélait que Facebook n’avait que faire de l’âge de ses utilisateurs. Interrogeant un de ses nouveaux collègues, on lui faisait savoir qu’ils avaient pour instruction d’ignorer le fait que des utilisateurs ne semblent pas avoir l’âge requis pour être inscrit sur un réseau social. « On doit juste prétendre être aveugle et qu’on ne sait pas reconnaître à quoi ressemble quelque sous l’âge limite », explique le modérateur dans le reportage.

Le même document signalait également que les modérateurs Facebook protègent les groupes d’extrême droite. Mark Zuckerberg avait déjà réagi à cette accusation en expliquant que ce n’est pas le rôle de son réseau social de censurer et retirer des contenus qui peuvent être offensants tant que ceux-ci « ne portent pas atteinte à quelqu’un ».

Encore une fois, il aura fallu que Facebook soit pris la main dans le sac pour réagir. Cette affaire confirme le fait que Facebook n’a que faire du RGPD, le Règlement Général sur la Protection des Données de l’Union Européenne. Pourtant, certains de ses concurrents n’y étaient pas allés de main morte. Twitter avait même bloqué les comptes des moins de 16 ans pour se mettre en conformité.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !