Facebook admet qu’il a plus de mauvais que de bons côtés et ne sait pas s’il peut changer

Maj. le 24 octobre 2018 à 21 h 00 min

Facebook n’est pas une bonne chose pour la démocratie, le réseau social l’admet lui-même. Un de ses employés espère que Facebook va pouvoir s’améliorer mais craint que ses aspects positifs ne parviennent pas à contrebalancer tous ses côtés négatifs. Le réseau social veut s’attaquer en priorité aux fake news, notamment dans le cadre d’élections.

facebook

Facebook et les réseaux sociaux sont un danger pour la démocratie et ils en sont eux-mêmes conscients. Pour l’instant, ils ont plus de mauvais que de bons côté en la matière et essayent de s’adapter pour devenir de meilleurs outils. Mais ce n’est pas gagné. « J’aimerais pouvoir garantir que les aspects positifs sont promis à l'emporter sur les aspects négatifs, mais je ne peux pas », a admis Samidh Chakrabarti, product manager chez Facebook.

Facebook et les fake news, un danger pour la démocratie

Facebook a admis avoir influencé l’élection américaine de 2016 suite à la diffusion de fake news diffusées par de faux comptes russes. On estime que ces faux compte ont publié 80 000 publications touchant 126 millions de personnes sur deux ans. De très forts soupçons pèsent également sur l’élection présidentielle française de 2017 ainsi que le vote du Brexit au Royaume-Uni.

Selon Chakrabarti, le réseau social a « un devoir moral de comprendre comment ces technologies sont utilisées et qu’est ce qui peut être fait pour rendre les communautés comme Facebook aussi représentatives et dignes de confiance que possible ». Parmi les mesures prises par Facebook, un système de notation et de sondage pour les sources va apparaître, permettant aux utilisateurs de savoir s’ils peuvent faire confiance ou non à une source.

« Même avec toutes ces contremesures, la bataille ne s’arrêtera jamais. Les campagnes de désinformation ne sont pas des opérations amateurs. Elles sont professionnalisées et essayent constamment de vaincre le système. Nous aurons toujours plus de travail à faire », estime l'employé de Facebook, pas forcément optimiste sur la suite des événements. Mark Zuckerberg avait annoncé avoir un plan pour « réparer » le réseau social en 2018.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La SNCF va vendre des billets de train via Facebook Messenger

La SNCF va désormais proposer la vente de billets par l’intermédiaire de l’application Facebook Messenger. Son assistant Ouibot va aider les utilisateurs à trouver le trajet adéquat, comme il pouvait déjà le faire avant, puis de l’acheter directement, ce qui…

Facebook veut devenir une messagerie privée et sécurisée

Facebook est en train de changer de modèle, explique Mark Zuckerberg. De réseau social, il veut passer à une plateforme de messagerie et de groupes privés sécurisée. Un changement dicté par la demande des utilisateurs, de moins en moins enclins…

Facebook Messenger : comment activer le mode sombre caché

Facebook Messenger est maintenant doté d’un mode sombre. Mais il est un peu caché et pour l’activer, il ne suffit pas de se rendre dans les paramètres de l’application, il faut passer par une petite manipulation sous la forme d’easter…

Facebook va lancer sa propre cryptomonnaie, WhatsApp Coin

Facebook prépare sa propre cryptomonnaie, qu’il serait prêt à lancer dès le premier semestre 2019. Celle-ci servira de devise pour les utilisateurs de WhatsApp dans un premier temps et devrait également être disponible sur plusieurs plateformes d’échange comme Coinbase. A…

TikTok dépasse le milliard de téléchargements, Facebook peut trembler

TikTok confirme son incroyable succès et vient de dépasser le seuil du milliard de téléchargements dans le monde. L’application a été plus installée qu’Instagram en 2018 et était même presque aussi populaire que Facebook l’année dernière. Elle a d’ailleurs été…

Facebook : supprimer son historique va bientôt devenir possible

Facebook va sortir courant 2019 une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de supprimer leur historique sur le réseau social. Une option qui va en contradiction avec le modèle de publicité ciblée de la plateforme mais indispensable pour regagner la confiance des…