Etats-Unis – Chine : Apple risque de récolter la « colère » et le « nationalisme », menace un quotidien chinois

La guerre commerciale Etats-Unis – Chine pourrait faire une puissante victime : Apple. Le quotidien chinois Le Peuple menace l’administration Trump, en suggérant qu’Apple « pourrait devenir la cible de la colère et du nationalisme » chinois. Le journal accuse entre autres Apple de ne reverser « qu’1,8% » de ses profits en Chine alors que c’est le pays où les iPhone sont assemblés.

apple chine

Depuis le début de la guerre commerciale contre la Chine qu’a lancé l’administration Trump, beaucoup d’acteurs économiques des deux côtés du pacifique sont inquiets. Mais si il y a bien des décideurs qui observent la situation d’un air inquiet, c’est chez Apple. La firme est devenue le symbole éclatant de la réussite américaine made in China en passant les 1000 milliards de dollars de valorisation. Tim Cook a pesé de tout son poids pour éviter d’entrer dans un conflit commercial. Et est même devenu, avec le temps, une sorte de conseiller informel qui tente d’éviter que la situation n’empire.

Etats-Unis vs Chine : et si c’était Apple qui payait le plus cher ce conflit venu de nulle part ?

Or, dans un article presque en forme de communiqué gouvernemental, Le Quotidien du Peuple, l’un des plus gros quotidiens chinois, n’hésite plus à menacer les Etats-Unis de représailles. Qui pourraient prendre la forme de rétorsions contre Apple. On peut ainsi lire dans un passage de l’article repris par CNBC : « alors que les actions Apple ont surpris la planète en battant un nouveau record, aboutissant à une capitalisation de plus de 1000 milliards de dollars, ce succès durement gagné a soulevé des discussions : Pourquoi l’entreprise basée en Californie profite de ce succès remarquable en Chine alors que des entreprises chinoises ont essuyé de lourdes pertes dans un contexte croissant de guerre commerciale lancée par Washington ». 

Et le quotidien de poursuivre : « Ce succès tape-à-l’oeil obtenu au sein du marché chinois pourrait provoquer un ressentiment nationaliste dans le cas où les mesures protectionnistes adoptées par le président des USA Donald Trump frappaient dur les entreprises chinoises. La Chine est de loin le marché étranger le plus importants pour l’entreprise basée aux US Apple, ce qui la rend vulnérable si le peuple chinois en fait la cible de leur colère et sentiment nationaliste. La Chine ne veut pas fermer ses portes à Apple malgré le conflit commercial, mais si l’entreprise basée aux US veut réaliser de beaux profits en Chine, il faut qu’elle partage ses dividendes de développement avec le peuple chinois ».

L’article affirme, sans étayer ses propos, qu’Apple ne reverse qu’environ 1,8% des profits générés par les iPhone sous forme de taxes. Et de conclure par un avertissement : « le conflit commercial initié par l’administration Trump incite la Chine à réexaminer le commerce Chine-USA. Il semble que les entreprises américaines qui font des affaires en Chine sont les plus grande gagnantes du commerce Chine-USA. Le marché Chinois est vital pour de nombreux fleurons de marques américaines, ce qui donne à Beijing plus de marge de manoeuvre pour jouer la fermeté dans le conflit commercial ». 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Apple a interdiction de vendre ses iPhone en Chine

Apple ne peut désormais plus vendre ses iPhone en Chine. En conflit avec la firme de Tim Cook, Qualcomm vient d’obtenir une ordonnance provisoire qui interdit la vente de ses smartphones sur le marché chinois. Apple a annoncé son intention de contester la…