Essai Vinfast VF 8, un SUV électrique vietnamien à la conquête de l’Europe

 

Après deux modèles thermiques à la courte vie, Vinfast mise désormais sur les voitures électriques pour se faire une place parmi les grands noms de l’industrie automobile. Et la marque vietnamienne s’en donne les moyens grâce à son impressionnante usine d’Hanoi et à la puissance du groupe Vingroup. Nous avons pu essayer la Vinfast VF 8, premier SUV 100 % électrique de la marque qui devrait arriver chez nous en fin d’année.

Vinfast VF 8

Il est peu probable que le nom de Vinfast vous dise quoi que ce soit. Pourtant, la marque automobile vietnamienne premium est incontournable sur ses terres alors qu’elle n’a que quatre ans. Il faut dire que Vinfast fait partie de Vingroup, le plus grand conglomérat local valorisé à 39 milliards de dollars fin 2021.

Une histoire atypique

La success story de Vingroup est d’ailleurs digne d’un film hollywoodien. Parti étudié en Ukraine, dont on se rend compte aujourd’hui que le pays est décidément incontournable, son PDG décide de se lancer dans la production de nouilles instantanées. 29 ans plus tard, Vingroup est incontournable au Vietnam : immobilier, hôtellerie, écoles, hôpitaux, télécoms, centres commerciaux et même une université privée et désormais l’automobile. C’est bien simple, on a l’impression que Vingroup possède à peu près tout dans le pays.

Vinfast de son côté a été fondé en 2018. Et du haut de ses quatre ans seulement, la société s’apprête déjà à lancer ses premiers modèles en Europe et aux États-Unis. Sur le vieux continent, ce seront des SUV électriques qui seront d’abord commercialisés. La marque produit également des scooters électriques qui pourront éventuellement arriver dans nos contrées dans un second temps.

Vinfast scooters electriques

Une marque 100 % électrique

Vinfast a adopté un modèle de start-up et tout doit aller vite, très vite comme son nom l’indique clairement. Pour se lancer dans l’automobile, le constructeur a choisi de s’allier avec un partenaire étranger de taille qui lui a permis de construire son impressionnante usine à 5 milliards de dollars près de Hanoi, et de lancer ses premières voitures. Les deux premières baptisées Vinfast LUX A2.0 et SA2.0 ne sont rien d’autre que des BMW Serie 5 et X5 rebadgées. Elles ont néanmoins permis à Vinfast d’acquérir une expérience solide en quelques années seulement.

Vinfast Lux A 2.0
La Vinfast Lux A 2.0.

Pourtant, le constructeur vient d’annoncer une nouvelle stratégie en se concentrant désormais exclusivement sur les véhicules électriques. Une fois encore, on ne perd pas de temps chez Vinfast qui devrait donc lancer la Vinfast VF 8 au second semestre 2022. Son grand frère, le Vinfast VF 9, suivra en 2023 avant d’autres modèles plus compacts pour couvrir tous les segments de A à E. Le modèle de commercialisation se veut lui aussi 2.0 à l’instar de Tesla avec la vente directe en ligne, mais aussi plus de 50 magasins en France, en Allemagne et aux Pays-Bas.

Chez nous, ce sont quelque 20 boutiques qui sont prévues, notamment à Paris, Marseille, Nantes, Rennes, Nice, Montpellier, Aix-en-Provence et Metz. Outre la vente de voitures, ces dernières assureront le service et la vente de pièces détachées. Les clients qui ne peuvent pas se déplacer pourront également profiter d’une assistance sur site avec des services mobiles à domicile pour les petites interventions sur les véhicules.

Vinfast VF 8

Une usine 4.0 futuriste

Avant notre essai de la Vinfast VF 8, nous avons eu l’opportunité de visiter l’usine du constructeur près du port de Haiphong, à quelques encablures de la capitale du pays. Un autre site de production a été confirmé en Caroline du Nord, avant le troisième prévu en Allemagne en collaboration avec German Trade and Invest (GTAI).

Vinfast VF 8 - usine

Les installations de Hanoï sont la preuve des ambitions de Vinfast, par sa superficie d’abord, mais aussi par sa modernité. À lui seul, l’atelier d’assemblage couvre une superficie de 200 000 mètres carrés, et il reste encore énormément de place alentour pour les projets d’expansion. Vinfast annonce une capacité de production de 38 véhicules par heure, ce qui représente 250 000 véhicules par an.

Vinfast VF 8 - usine

En visitant cette usine ultra moderne et hautement automatisée, on remarque immédiatement les similitudes avec celles des grands constructeurs européens, et notamment du partenaire BMW bien sûr. Une voiture aura parcouru quatre kilomètres, tantôt sur la chaîne de production, tantôt sur des rails aériens ou des AGV, des robots autonomes qui circulent en musique pour indiquer leur présence, et qui cohabitent avec les quelques employés humains. Voir des milliers de robots s’affairer dans un ballet synchronisé à la perfection sur la ligne d’assemblage a de quoi impressionner le plus blasé des visiteurs (les cinéphiles eux penseront irrémédiablement à la scène finale du premier Terminator).

Vinfast VF 8 - usine

Nous avons également pu découvrir l’atelier d’assemblage des batteries qui a ouvert ses portes en novembre dernier. Une seule ligne de production est actuellement opérationnelle avec une capacité de 20 000 paquets/an. En effet, comme on peut le voir sur les photos ci-dessous, les batteries sont constituées de cellules fournies par Samsung, qui sont assez similaires à des piles C LR14 qu’on va regrouper par paquets. Une deuxième ligne d’une capacité de 50 000 paquets/an sera ouverte prochaine dans la première usine du pays destinée à la production de batteries pour véhicules électriques. Là encore, les lignes de production sont hautement automatisées (jusqu'à 80 %).

Vinfast VF 8 - Cellules de batterie

Vinfast VF 8, une voiture électrique bien née

On le voit, Vinfast a mis les petits plats dans les grands pour produire ses voitures électriques, à commencer par la Vinfast VF 8 qui nous intéresse ici. Sans surprise, il s’agit d’un SUV, qui correspond à la carrosserie la plus demandée ces dernières années. Positionnée sur le segment D, la Vinfast VF 8 joue donc dans la même catégorie que l’Audi Q4 e-Tron, la BMW iX3 et la Tesla Model Y avec laquelle elle partage quelques similitudes comme nous le verrons un peu plus loin.

Vinfast VF 8

Le design de la voiture est à mettre au crédit du célèbre studio italien Pininfarina qui a notamment officié pour Ferrari (la Testarossa de 1984, c’est eux !). Pour autant, aussi fluide soit-elle, la ligne de la Vinfast VF 8 ne risque pas de faire tourner les têtes sur son passage. D’ailleurs, les prochains modèles électriques du constructeur seront bien différents avec un design conçu cette fois par un autre studio italien, Torino Design.

Vinfast VF 8

De face, la Vinfast VF 8 adopte une signature lumineuse en V qui caractérise les productions de la marque et qui s’avère plutôt réussie, notamment de nuit. De son côté, le capot nervuré ajoute une touche de dynamisme tout comme les ailes étirées qui finissent sur les phares rappelant la Ford Mach-E.

Vinfast VF 8

À bord, la Vinfast VF 8 confirme ses prétentions sur le segment premium, bien loin des standards chinois. Certes, il reste encore quelques plastiques durs et des commodos peu flatteurs, mais nous étions en présence de modèles de présérie. Et si l’on en croit le constructeur, les choses pourront encore changer d’ici la commercialisation dans nos contrées. Quoiqu’il en soit, l’assemblage et la finition sont très soignés, et le confort est bien au rendez-vous tant aux places avant qu’à l’arrière.

Vinfast VF 8

À ce propos, alors que les sièges en cuir véritable de la version Plus en feront hurler certains, la version Eco les réconciliera avec la Vinfast VF 8 qui adopte du cuir synthétique qui est plus politiquement correct et dans l’air du temps. Les deux déclinaisons partagent les mêmes caractéristiques intérieures, à l’exception du toit ouvrant panoramique qui est réservé au modèle Plus. Plutôt étroit, ce dernier semble avoir été découpé dans la carrosserie au dernier moment.

Vinfast VF 8

Sur la photo ci-dessous, vous pouvez découvrir le choix original de Vinfast pour les commandes de boîte de la Vinfast VF 8. Ceux-ci sont alignés sur le modèle de ce que proposent quelques marques de supercars telles que Lamborghini par exemple. C’est certes flatteur, mais pas forcément le plus pratique tant en termes de style que de prise en main, même si on s’y fait finalement très vite.

Vinfast VF 8

Sur la banquette arrière, les passagers profitent pleinement du long empattement de 2,90 mètres de la Vinfast VF 8, qui proposent quelques astuces bien trouvées. Ainsi, pour compenser l’intégration dans le plancher, ce dernier est creusé de sorte à offrir une position assise très naturelle, sans avoir les genoux qui sont trop remontés par rapport au bassin du passager. La garde au toit est également suffisamment généreuse pour accueillir confortablement les personnes de grandes tailles. Seul détail étonnant, Vinfast a conservé un tunnel central dans sa Vinfast VF 8. Certes celui-ci n’est pas aussi protubérant que dans une voiture thermique, mais il pourra gêner le passager assis en place centrale arrière pendant les longs trajets.

Vinfast VF 8

Premium dans sa finition, la Vinfast VF 8 l’est aussi dans ses prestations. C’est bien simple, tout est proposé de série ou presque : les sièges électriques chauffants à huit positions (12 positions, ventilés et à mémoire pour la VF 8 Plus), le volant chauffant, les sièges arrière réglables manuellement sur deux positions qui sont également chauffants et ventilés sur la version Plus, la pompe à chaleur, ou encore un nombre important de ports USB type C (seule la toute récente Mercedes EQE va encore plus loin dans cette profusion de ports USB). Notez qu’à l’arrière, l’un d’eux va même jusqu’à délivrer une puissance de 90 Watts. Ce qui est suffisant pour recharger un ordinateur portable en quelques minutes, chose inédite dans une voiture électrique à ce jour.

Vinfast VF 8

Par ailleurs, la Vinfast VF 8 nous a un peu surpris au niveau de son coffre arrière. Celui-ci offre une capacité de chargement qui ne nous a pas été précisée officiellement, mais qu’un ingénieur rencontré au Viêtnam estime à un peu plus de 400 litres. C’est suffisant pour accueillir quelques bagages, mais eut égard à la taille de la Vinfast VF 8, on s’attendait tout de même à plus. Notez que le hayon est électrique sur la version Plus, mais pas sur la version Eco.

Vinfast VF 8

De plus, contrairement aux modèles de Tesla qui proposent un espace de rangement supplémentaire sous le plancher du coffre, ce n’est pas le cas pour la Vinfast VF 8. Au moins, cette dernière propose une frunk, ce coffre situé sous le capot avant qui fait aujourd’hui grandement défaut à toutes les voitures électriques européennes. Cependant, celui-ci offre un volume plus modeste que la Tesla Model Y. Là encore ses dimensions ne nous ont pas été communiquées, mais on pourra néanmoins y loger les câbles et quelques accessoires à défaut de pouvoir ranger un bagage cabine.

Vinfast VF 8

L’un des meilleurs systèmes d’info-divertissement pour la Vinfast VF 8

À l’instar de Tesla avec ses Model Y et Model 3, la Vinfast VF 8 est équipée d’un écran central d’info-divertissement de 15,6 pouces, et dépourvue d’écran dédié à l’instrumentation derrière le volant. La comparaison s’arrête là, Vinfast ayant tout de même intégré un élément qui fait grandement défaut aux voitures électriques de la célèbre marque américaine : un affichage tête haute. Livré de série quelle que soit la version de la Vinfast VF 8, ce dernier permet notamment de garder un œil sur la vitesse de la voiture sans jamais quitter la route des yeux. Cerise sur le gâteau, le système d’affichage tête haute dispose aussi d’un report de la navigation de sorte à suivre aisément les indications.

Vinfast VF 8 interface

Autre élément qui fait la force de la Vinfast VF 8, le système d’info-divertissement bénéficie d’une interface qui compte parmi les plus réussies aujourd’hui, à côté notamment de celle de Tesla (à laquelle Vinfast emprunte aussi le mode valet, camping et chien). Cette dernière garde néanmoins l’avantage quand il s’agit de son planificateur d’itinéraire avec indication des bornes de recharge, les tarifs, le taux d’occupation, le temps d’arrêt… Et ce n’est pas tout, non contente d’être réussie esthétiquement, l’interface du système d’info-divertissement de la Vinfast VF 8 est également extrêmement fluide. Nous avons pu en explorer le moindre recoin pendant de longues minutes sans constater le moindre ralentissement ni le moindre bug. Seule l’application mobile manque encore à l’appel, celle-ci étant en plein développement pour être prête au moment du lancement de la voiture à la fin de l’année.

Vinfast VF 8 interface

Comme sur la Tesla Model 3, l’affichage est scindé en deux parties : les indicateurs de vitesse, de mode de conduite, de rapport engagé, etc. sur la gauche. Et des widgets personnalisables sur la droite. Pour ce faire, Vinfast s’est appuyé sur un noyau Android largement éprouvé. Les sous-menus sont extrêmement soignés graphiquement, tout en offrant moult explications pour chaque rubrique. Enfin, il sera aussi possible d’utiliser Android Auto ou CarPlay. En clair, après Tesla, le constructeur vietnamien donne une nouvelle leçon magistrale à tous les constructeurs historiques dans le domaine des interface embarquées.

Vinfast VF 8 interface

Quelles sont les différentes versions de la Vinfast VF 8 ?

On l’a dit, la Vinfast VF 8 sera proposée en version Eco ou Plus. Les deux sont des transmissions intégrales avec double moteur avant et arrière :

  • La VF 8 Eco affiche une puissance en pic de 260 kW soit 353 ch avec un couple maximal de 500 Nm.
  • La VF 8 Plus affiche 300 kW soit 408 ch et 620 Nm de couple. Les deux modèles voient leur vitesse maximale bridée à 200 km/h et réalisent le 0 à 100 km/h en 5,9 secondes et 5,5 secondes respectivement.

Côté batterie, Vinfast propose deux packs avec une capacité utile de 82 kWh et 87,7 kWh. Les autonomies annoncées sont donc de 420 km pour la Vinfast VF 8 Eco avec la batterie de 82 kWh, et 400 km pour la VF 8 Plus. La plus grosse batterie permet d’aller plus loin avec 471 km et 447 km respectivement. La différence d’autonomie entre les versions Eco et Plus s’explique notamment par les jantes de 20 pouces qui équipent cette dernière contre 19 pouces sur la VF 8 Eco. Notez que la Plus peut aussi recevoir une monte de 21 pouces en option.

Vinfast VF 8

Du côté des temps de recharge, le constructeur a simplement annoncé que la voiture sera dotée d’un chargeur embarqué de 11 kW. En attendant d’annoncer officiellement la puissance de recharge admissible sur les bornes en courant continu, Vinfast indique uniquement que la recharge rapide permettra de passer de 10 à 70% de capacité en 24 minutes pour la batterie de 82 kWh, et en 31 minutes pour la batterie de 87,7 kWh.

Au volant de la Vinfast VF 8

Voici enfin venu le moment de prendre le volant de la Vinfast VF 8 avec quelques confrères qui ont également fait le déplacement. Et une fois encore, Vinfast ne fait rien comme les autres, mais cette fois quelque peu à nos dépens. En effet, plutôt que de lâcher les journalistes dans la jungle de la circulation vietnamienne, l’essai s’est déroulé sur l’une des iles privées de Vingroup, près de la ville de Nha Trang. Un cadre certes privilégié, mais dont le parcours limité à moins de 10 km ne nous a pas permis de réaliser un vrai essai. Il n’empêche, cette prise en main nous a permis de confirmer les excellentes aptitudes routières de la Vinfast VF 8 dans sa version Eco.

Vinfast VF 8

Premier constat, la voiture tient sa promesse en matière de confort avec des suspensions souples taillées pour les routes d’Amérique du Nord. Un réglage qui pourrait d’ailleurs bien changer pour la version européenne. L’insonorisation est réussie, du moins dans la limite des 120 km/h autorisés sur le circuit improvisé, avec des bruits aérodynamiques contenus.

Vinfast VF 8

Les accélérations restent douces, les prétentions sportives de la Vinfast VF 8 étant probablement limitées par le poids qui n’a d’ailleurs pas encore été communiqué. Un poids qui se fait d’ailleurs ressentir au freinage qui manque de progressivité. Nous avons d’ailleurs été surpris à deux reprises par son mordant dès le début de la course de la pédale de frein. Enfin, bon point pour la direction très légère qui confère une belle agilité à la Vinfast VF 8 qui profite au passage d’un bien meilleur rayon de braquage que les Tesla (les mauvaises langues diront que ce n’est pas bien difficile et elles auront raison).

Vinfast VF 8

Le premier contact avec la Vinfast VF 8 est donc très positif, mais plusieurs questions restent en suspens qui trouveront prochainement réponse lors d’un test en bonne et due forme de la version finale lorsqu’elle sera disponible en France.

Vinfast VF 8

Quel prix pour la Vinfast VF 8 ?

Une fois encore, Vinfast joue la carte de l’originalité au niveau de ses tarifs. En effet, alors que la voiture sera commercialisée à partir de 43 050 euros avec la batterie de 82 kWh et 43 350 euros pour celle de 87,7 kWh (comptez à partir de 50 900 euros et 51 200 euros pour la version Plus en fonction de la batterie choisie), il faudra aussi louer la batterie. Ce choix qui n’est pas sans rappeler celui de Renault pour ses premières Zoé (avant que le constructeur ne revienne à un prix de vente batterie comprise on le rappelle), implique l’abonnement à l’une des deux formules proposées par Vinfast. Le premier forfait baptisé forfait Fixe comprend un kilométrage illimité contre un abonnement de 120 euros par mois. Les détails du forfait Flexible n’ont pas encore été communiqués, tout juste sait-on qu’il sera moins élevé avec en contrepartie un kilométrage limité à moins de 500 km par mois. Preuve de sa confiance dans ses voitures, le constructeur offre une garantie de 10 ans ou 200 000 km maximum.

Vinfast VF 8

D’après Vinfast, ce choix de louer la batterie s’explique par le désir de la marque de rassurer ses clients sur la longévité de la batterie. En effet, le constructeur prendra en charge tous les frais d'entretien et de réparation, allant même jusqu’à la remplacer gratuitement lorsque sa capacité sera inférieure à 70 %. Ce programme d'abonnement à la batterie sera appliqué à tous les véhicules vendus en Europe jusqu'à la fin 2023. Par la suite, les véhicules seront disponibles avec ou sans abonnement de batterie même si Vinfast estime que 50 % des véhicules vendus conserveront l’option d’abonnement.

Vinfast VF 8

Enfin, tout comme Tesla qui propose un auto-pilot avancé en option, Vinfast proposera un forfait Smart Driving. Celui-ci comprendra notamment l'aide au changement automatique de voie, l'aide au stationnement avec le stationnement automatique et la sortie du véhicule à distance, l'assistant vocal (Alexa ou Vinfast), et d’autres fonctionnalités.

Vinfast VF 8


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !