Emmanuel Macron veut le retour du vote électronique dès 2020

Le vote électronique pour les Français résidant en dehors du pays était purement et simplement absent en 2017. Emmanuel Macron s’est exprimé hier devant l’Assemblée des Français de l’étranger pour exprimer son intention de faire revenir cette possibilité dès 2020, argumentant que le vote électronique devait à tout prix revenir… sous condition.

Emmanuel Macron

A l’ère de l’outil informatique et des réseaux, il est difficile de ne pas succomber à l’idée de vouloir tout connecter. Il faut dire que pouvoir tout contrôler simplement à partir de son smartphone, ou même pouvoir gérer l’administratif directement en quelques clics plutôt qu’en se déplaçant et en signant de nombreux papiers a quelque chose de très séduisant.

Pour ce qui est de l’administratif, le gouvernement Macron a déjà montré son envie de numériser les démarches et de simplifier la vie des Français. Mais il est une question sur laquelle le numérique n’est pas nécessairement légitime : celle du vote des Français de l’étranger. Le vote électronique était aux abonnés absents pour les élections de 2017, et le président actuel compte bien changer cela.

Le retour du vote électronique dès 2020, le souhait de Macron

S’exprimant devant l’Assemblée des Français de l’étranger lundi 2 octobre, Emmanuel Macron a exprimé clairement son souhait de voir revenir le vote électronique à leur destination dès les prochaines élections :

« Si nous ne sommes pas en capacité pour les prochaines élections de nous organiser pour avoir un système de vote étanche à toute attaque, ça ne s’appelle plus la France, notre pays ! »

Derrière cette phrase lancée pour apostropher la foule, il ne faut toutefois pas oublier le problème majeur de ce système qui aura conduit à son absence cette année : la sécurité. La numérisation du processus de vote sous-entend en effet la capacité de le pirater, et donc d’influencer le système démocratique. Autant dire qu’il ne s’agit pas là d’une mince affaire de piratage. Toutefois, Emmanuel Macron en a conscience :

« Je demande à l’administration et au ministre qu’une solution parfaitement sécurisée puisse être utilisée lors des prochaines élections consulaires de 2020 et que sur cette base, toutes les améliorations qui seraient indispensables puissent être conduites pour que lors des législatives de 2022, il n’y ait plus aucun débat. »

Le fait est que si le souhait de faciliter la vie des Français de l’étranger est légitime, un système impénétrable est par nature impossible. Nous ne sommes toutefois pas à l’abri d’une solution véritablement envisageable pour que le vote électronique fasse son grand retour dès 2020… en restant quelque peu optimiste sur la question.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
eBay.com lance un programme de reprise immédiate de smartphone

eBay.com vient de lancer un programme de reprise immédiate de smartphones. Réservé pour le moment à la version américaine du site, et à une sélection de smartphones, ce programme permet de récupérer immédiatement plus d’argent que chez la plupart des…