Acheter une voiture électrique à 100 €/mois, la folle promesse du gouvernement

 

Emmanuel Macron a dévoilé une mesure forte à destination des automobilistes ce jeudi 24 mars lors de son premier discours de campagne. Le candidat à sa réélection veut mettre en place un leasing pour les voitures électriques, avec une facture mensuelle qui ne dépassera pas les 100 €. 

macron leasing voiture
Crédits : Pixabay

De nombreux gouvernements à travers le monde incitent les consommateurs à passer à l'électrique. Seulement, ces véhicules sont encore loin d'être à la portée de tous les ménages, et la guerre en Ukraine ne va faire qu'empirer les choses et alourdir la facture. Pour cause, la Russie et l'Ukraine exportent de très grandes quantités de matériaux et composants essentiels à la fabrication des voitures électriques… Et évidemment, ces échanges ont nettement diminué depuis le début du conflit. 

Qu'à cela ne tienne, le président de la République Emmanuel Macron compte donner l'opportunité aux Français de passer à l'électrique s'il est réélu à la tête de l'État. Lors de son premier grand discours de campagne donné ce jeudi 24 mars 2022 en Seine-Saint-Denis, le président-candidat a dévoilé une nouvelle mesure forte : la mise en place d'un leasing pour les voitures électriques à prix réduit. 

À lire également : Les tarifs des voitures électriques pourraient augmenter alors que les prix des carburants explosent

Emmanuel Macron promet un leasing à 100 €/mois

D'après le locataire de l'Élysée, ce dispositif viendrait donc s'ajouter à ceux déjà existants pour faciliter l'achat ou la location de véhicules électriques comme la prime à la conversion et le bonus écologique. Pour faire simple, l'État prendrait en charge une partie du loyer du leasing, de sorte à ce que le consommateur ne paie pas plus d'une centaine d'euros pas mois. Il reviendra au client de choisir le modèle de son choix en concessions ou via sa banque.

D'après les dires du président de la République, cette aide sera réservée aux jeunes, aux professions socio-médicales et aux Français avec de faibles revenus. “C'est la mesure phare proposée pour les automobilistes. On veut cibler un public large, notamment les personnes prioritaires qui utilisent beaucoup leur voiture comme les travailleurs du médico-social et les jeunes à la recherche d'un emploi”, ajoute l'équipe de campagne du président sortant.

Bien entendu, les détails restent encore à connaître, comme les modèles éligibles ou encore la nécessité de verser un apport.  L'équipe du candidat précise toutefois qu'aucun critère d'âge n'a été défini. Si Emmanuel Macron est réélu, ce dispositif sera reconduit chaque année et concernera 100 000 voitures électriques, pour un coût estimé pour l'État à 50 millions d'euros (pour la 1ère année en tout cas). Pour rappel, en 2021, 6,5 millions de voitures électriques ont trouvé preneur dans le monde, un record absolu.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !