Les tarifs des voitures électriques pourraient augmenter alors que les prix des carburants explosent

 

Le prix du nickel s'envole alors que les investisseurs prennent la mesure des sanctions impactant la Russie, l'un des principaux fournisseurs de ce métal. Le pays fait désormais l'objet de sanctions importantes à la suite de son invasion de l'Ukraine.

tesla model 3
Crédits : Pixabay

Alors que l’essence connait de fortes hausses de tarifs, Michel-Edouard Leclerc prédisant même une hausse à 2,20 euros le lite d’ici deux semaines, les voitures électriques pourraient bientôt connaitre le même sort. En effet, l'invasion de l'Ukraine par la Russie fait grimper le prix des métaux utilisés dans les voitures, de l'aluminium dans la carrosserie au palladium dans les convertisseurs catalytiques en passant par le nickel de haute qualité dans les batteries des véhicules électriques.

Si les métaux n'ont pas encore fait l'objet de sanctions occidentales, certains expéditeurs et fournisseurs de pièces détachées évitent déjà les produits russes, alors que le pays fait partie des principaux fournisseurs dans le monde. En conséquence : une pression supplémentaire sur les constructeurs automobiles déjà éprouvés par la pénurie de puces et la hausse des prix de l'énergie.

À lire également : Rouler avec une voiture électrique peut vous coûter plus cher qu’avec une thermique

Les voitures électriques vont bientôt devenir plus chères

Le nickel (Ni) est depuis longtemps largement utilisé dans les piles, le plus souvent dans les piles nickel-cadmium (NiCd) et dans les piles rechargeables nickel-métal-hydrure (NiMH), plus durables, qui ont fait leur apparition dans les années 1980.

À la fin du mois de février, le nickel se négociait à environ 24 320 dollars la tonne. Aujourd’hui, le nickel se négociait à plus de 100 000 dollars la tonne. Dans une note adressée aujourd'hui aux clients, les analystes de Morgan Stanley (MS), dirigés par Adam Jonas, ont écrit que l'évolution actuelle du nickel entraînerait à elle seule une augmentation d'environ 1 000 dollars des coûts de fabrication d'un véhicule électrique.

Cette hausse subite du prix des métaux pourrait bien anéantir les espoirs de Tesla de créer une voiture électrique plus abordable à 25 000 euros. Le constructeur a déjà fait grimper les tarifs aux Superchargeurs en France il y a quelques jours. La Tesla Model 3, sa voiture la moins chère, avait, elle aussi, subi une hausse de son prix la semaine dernière.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !