L’email a 50 ans : retour sur l’invention du courrier électronique

 

L'email est né il y a 50 ans. Á l'occasion de l'anniversaire de l'invention du courrier électronique, on vous propose une petite rétrospective de cet outil révolutionnaire, qui a façonné le web que nous connaissons aujourd'hui. 

email 50 ans

La genèse du email remonte à 1966. Cette année là, l'ARPA, une agence gouvernementale américaine (devenue en 1996 DARPA pour “agence pour les projets de recherche avancée de défense”) lance le projet ARPAnet (Advanced Research Projects Agency Network ), un réseau informatique décentralisé qui permet à des ordinateurs de communiquer à distance. Vous l'aurez compris : il s'agit de l'ancêtre d'internet. Derrière ce projet, on trouve une poignée d'universitaires réputés et un budget d'un million de dollars.

Lire aussi : Gmail – comment envoyer un email confidentiel qui expire et s’autodétruit

L'email a été inventé en 1969 : comment le courriel électronique est né ?

Á ses débuts, l'ARPAnet permet déjà de transmettre des bribes de données à une poignée d'ordinateurs sur le même réseau. Quelques années de développement plus tard, les chercheurs parviennent à transmettre un email d'un ordinateur connecté à ARPAnet à une machine tournant sous un autre système. Nous sommes en 1969 et le premier email de l'Histoire a été envoyé.

Ce n'est qu'en 1972 que l'email prend la forme que nous lui connaissons tous. Ray Tomlinson, brillant ingénieur américain fraichement diplômé, invente l'adresse email. Pour séparer le nom de l'utilisateur de celui de l'ordinateur, il décide d'y ajouter un arobase (@). La première adresse est la suivante : tomlinson@bbn-tenexa. Dans la foulée, il prend la décision de structurer l'email en deux boîtes distinctes : celle de réception et celle d'envoi. Sous cette nouvelle forme, le courrier électronique va connaître un succès monstre. Il est désormais très facile pour un utilisateur d'en contacter un autre avec son ordinateur.

En 1975, le premier client mail voit ensuite le jour. Il est maintenant possible d'ajouter une pièce jointe aux mails envoyés. 4 ans plus tard, les premières chaînes de mail apparaissent. Peu après, le SPAM, ce courriel électronique indésirable, fait également son apparition. Aujourd'hui, les spams représentent en moyenne 68% du trafic de courrier électronique sur internet, soit 3 millions de pourriels par seconde, estime une étude d’AltoSpam.

Ray Tomlinson, l'homme considéré comme l'inventeur de l'email, a évoqué le devenir de sa création lors d'une interview accordée à The Verge en 2012. “Le courrier électronique est utilisé, dans l’ensemble, exactement comme je l’envisageais. En particulier, ce n’est pas simplement un outil de travail ou un outil strictement personnel. Tout le monde l'utilise de différentes manières, mais chacun l'utilise de la manière qui lui convient” expliquait Ray Tomlinson. En 2019, 3,9 milliards de personnes (plus de la moitié de la population mondiale) envoient quotidiennement des emails. 293 milliards de courriels sont envoyés chaque jour.

Source : CNET, The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
attestation couvre feu coronavirus
Attestation de déplacement couvre-feu : où télécharger la dérogation ?

Une attestation dérogatoire est nécessaire pour se déplacer pendant le couvre-feu de 21h à 6h et pas pour n’importe quel motif. Elle est obligatoire pour 54 départements métropolitains et la Polynésie française. Dans certains départements de France, vous n’avez plus…

robot
Emploi : les robots feront la moitié du travail d’ici 2025

L’emploi sera de plus en plus marqué par la robotisation. Le Forum de Davos (FEM) prédit que la moitié du travail sera assuré par des machines d’ici 2025 – rendant bientôt le travail humain minoritaire. Une révolution qui pourrait accroître…

chromeImg02 1
Windows 10 fonctionne maintenant à 100% sur les Chromebook

Chrome OS a désormais un nouveau tour dans son sac. Il est en effet possible d’y faire tourner Windows 10 grâce à la société Parallels, qui propose une virtualisation de l’OS de Microsoft. A noter que cette solution n’est pour…