EA travaille sur un système-anti triche pour compliquer la vie des cheaters

 

EA, l'éditeur américain de célèbres licences comme Battlefield ou Apex Legends, travaille actuellement sur un nouveau système anti-triche plutôt novateur. D'après un brevet déposé en janvier 2022, ce système serait capable d'annuler 20% des commandes réalisées par les tricheurs. En d'autres termes, un cheater pourrait ne pas pouvoir recharger, tirer ou viser à un moment donné. De quoi donner un avantage considérable aux autres joueurs. 

ea système anti triche
Crédits : EA

Si vous jouez régulièrement à un jeu multijoueur, vous avez forcément eu affaire à des tricheurs. Les cheaters sont malheureusement présents sur de nombreux titres compétitifs, que ce soit Apex Legends, Battlefield 2042, Call of Duty : Warzone sans oublier Fortnite. Pour les éditeurs et les studios de développement, la lutte contre la triche est devenu un cheval de bataille, et chacun essaie de trouver une solution pratique et efficace pour pénaliser les tricheurs.

Et justement, EA travaille visiblement sur un système anti-triche novateur. En effet, le géant américain du jeu vidéo a déposé une demande de brevet en janvier 2021 relatif à un protocole anti-cheat de nouvelle génération. D'après les détails partagés par EA, ce système sera capable d'annuler 20% des commandes réalisées par un tricheur.

ea système anti triche
Crédits : EA

EA veut empêcher les cheaters de jouer en annulant des commandes

En d'autres termes, le cheater aura une chance sur 5 que son imput ne produise rien à l'écran. De fait, il pourrait par exemple rater un rechargement, un soin, un mouvement, le déclenchement d'une attaque spéciale ou le lancer d'une grenade par exemple. De quoi donner une fenêtre de tir supplémentaire aux autres joueurs pour se débarrasser proprement du tricheur et le renvoyer au lobby pour pleurer.

Néanmoins, EA ne veut pas donner aux tricheurs un moyen d'anticiper cette annulation de commande. Pour ce faire, la pénalité pourrait suivre un algorithme basé sur la suite de Fibonacci, de sorte à ce que l'annulation soit difficilement prévisible. De cette manière, les tricheurs n'auront aucun moyen de savoir quelle commande va être annulée ou non. Attention toutefois, cela ne veut pas dire qu'un tricheur sera condamné éternellement à être sous le coup du protocole d'EA. En effet, le système est conçu pour annuler ses effets si le joueur en question n'a pas usé de cheats depuis une certaine période.

Pour rappel, EA n'est pas le seul éditeur à plancher sur un système anti-triche maison. Activision, en charge de la saga Call of Duty, a multiplié les mesures contre les tricheurs qui sévissent sur Warzone, son célèbre Battle Royale. On se souvient par exemple de l'idée de regrouper les cheaters sur les mêmes serveurs. Activisation a également décidé de durcir sa politique contre les tricheurs, en attaquant en justice les éditeurs de logiciels de triche et en bannissant définitivement les cheaters de tous les jeux de la franchise.

Source : GameRant



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !