Donald Trump accuse Google de vouloir manipuler les élections américaines de 2020

Maj. le 17 septembre 2019 à 11 h 52 min

Donald Trump accuse Google de vouloir empêcher sa réélection. Dans une série de tweets enflammés, l’actuel président des Etats-Unis a multiplié les attaques envers la firme californienne. Citant les propos de Kevin Cernekee, un ancien ingénieur de chez Google, Trump estime que l’entreprise met tout en oeuvre pour manipuler les résultats des élections américaines de 2020. 

donald trump accuse google manipuler élections américaines 2020

« Sundair Pichai de chez Google était dans le bureau ovale à m’expliquer qu’il m’appréciait, que mon administration fait un excellent travail, que Google ne collabore pas avec l’armée chinoise et qu’ils n’ont pas voulu aider Crocked Hilary (NDLR : le surnom peu élogieux que Donald Trump attribue à Hilary Clinton) » explique Donald Trump dans un tweet daté du 6 août 2019. Par la suite, le président assure ne pas croire un seul mot des déclarations de Sundar Pichai.

Pour Donald Trump, Google a tenté de manipuler les élections américaines de 2016

Dans son tweet, Trump mélange et liste plusieurs accusations formulées par le passé. En juillet dernier, Peter Thiel, célèbre investisseur américain, accusait Google d’avoir été infiltrée par des espions chinois et de coopérer avec l’armée populaire de Chine plutôt qu’avec les forces américaines. Donald Trump avait déjà promis d’ouvrir une enquête sur le sujet sans en dire plus. Apparement, Sundar Pichai aurait été forcé d’évoquer le sujet lors d’un entretien avec le dirigeant des USA.

Donald Trump accuse aussi Google d’avoir voulu favoriser Hilary Clinton, la candidate démocrate, lors des élections de 2016. Ce n’est pas la première fois que l’homme d’affaires s’en prend avec véhémence à Google. En août 2018, Trump accusait déjà Google Actualités de truquer les résultats des recherches en mettant en avant des contenus de médias de gauches et en censurant ceux de droite, républicains et conservateurs.

Trump affirme baser ses assertions sur les déclarations de Kevin Cernekee, un ancien ingénieur de chez Google. Licencié en 2018, l’homme a assuré lors d’une interview avec la chaîne de télévision Fox News que Google met tout en oeuvre pour barrer la route de Donald Trump. « Ils veulent vraiment que Donald Trump échoue en 2020 » assurait Kevin Cernekee, dont les opinions conservatrices et extrêmistes ne sont pas un secret. Il fait notamment partie de plusieurs groupes suprémacistes blancs. « J’ai vu des employés maltraités, abusés et harcelés pour avoir partagé un point de vue de conservateurs » témoigne l’ingénieur.

Selon Trump, Google a donc bien l’intention de manipuler les élections américaines de 2020 afin d'empêcher sa réélection. « Tout ça est illégal. Nous surveillons Google de près » conclut Donald Trump. L’an dernier, Google s’était déjà défendu d’avoir tenté de détruire la réputation de Donald Trump en manipulant les résultats de recherche. « Google n’a jamais manipulé les résultats de recherche ni modifié aucun de ses produits pour promouvoir une idéologie politique particulière, ni pendant la campagne électorale en cours, ni lors des élections de 2016″ assurait la firme.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Windows 10 : comment désactiver ou supprimer OneDrive

Depuis le lancement de Windows 10, Microsoft a fait le choix d’installer OneDrive sur l’ensemble de ses versions du système d’exploitation. L’application n’est pas nécessairement activée de base, mais elle est présente par défaut dans l’OS, quoi qu’il arrive. Mais…