Dogecoin : un investisseur malchanceux réclame 245 milliards de dollars à Elon Musk

 

Depuis le début du gigantesque krach qui touche toutes les cryptomonnaies, les propriétaires du Dogecoin ont perdu l’équivalent de 86 milliards de dollars. Un investisseur a alors décidé de porter contre plainte contre Elon Musk et ses entreprises Tesla et SpaceX, qu’il accuse d’avoir fait la promotion de la devise canine pour faire gonfler artificiellement sa valeur.

elon musk
Crédits : Daniel Oberhaus

Les crypto-bros paniquent, leurs détracteurs se régalent. En l’espace de quelques semaines, ce sont plusieurs milliards de dollars qui se sont évaporés dans la nature suite au grand krach des cryptomonnaies. Pas une devise n’est éparnée, de la plus populaire à la plus intimiste. Ainsi, le Dogecoin, largement mis en avant ces dernières années, affiche lui aussi de lourdes pertes. 86 milliards de dollars plus précisément, à en croire une plainte déposée ce jeudi 16 juin au tribunal de Manhattan.

Dans un élan désespéré de recouvrir ses économies, un investisseur s’attaque en effet directement à Elon Musk. Selon celui-ci, le milliardaire serait responsable de la perte de plusieurs milliards de dollars, après avoir passé des mois à vanter les mérites du Dogecoin sur Twitter. Difficile de lui tord sur ce point : en 2021, l’homme d’affaires n’a cessé de tweeter à propos de la cryptomonnaie, faisant systématiquement grimper son cours à chaque déclaration.

Elon Musk est accusé d’avoir gonflé artificiellement le cours du Dogecoin

Le plaignant ne s’y trompe d’ailleurs pas. Pour appuyer sa théorie, il a intégré de nombreux tweets d’Elon Musk dans son dossier, notamment celui où il se qualifie lui-même de « Dogefather ». « La Défense prétend de manière mensongère et trompeuse que le Dogecoin est un investissement légitime alors qu’il n’a aucune valeur », argumente-t-il. Une opinion partagée par le créateur du Dogecoin lui-même, qui estime que toutes les cryptomonnaies (ou presque) sont des arnaques.

Sur le même sujet : Bill Gates affirme que les NFT et les cryptomonnaies sont « basés sur la théorie du plus grand fou »

Aussi, l’investisseur à l’origine de la plainte n’y va pas de main morte pour demander réparation. En effet, en se basant sur son calcul de 86 milliards de dollars de perte, il demande cette même somme en réparation à Elon Musk donc, mais également à ses sociétés Tesla et SpaceX, pour un total colossal de 258 milliards de dollars, soit environ 245 milliards d’euros.

Source : TechCrunch



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !