DAS : cette application de l’ANFR permet de savoir si votre smartphone émet trop d’ondes

Maj. le 6 janvier 2020 à 10 h 29 min

Une application proposée par l’ANFR permet désormais de connaître le Débit d’Absorption Spécifique (DAS) de votre smartphone. Disponible au téléchargement sur le Google Play Store, l’application Open Barres lève en effet le voile sur la quantité d’ondes émises par votre téléphone. 

open barres anfr mesurer das

Le 19 décembre 2019, l’ANFR ( l’Agence nationale des fréquences) a mis à jour son application Android Open Barres. Jusqu’ici, cette application entièrement gratuite se contentait de mesurer à intervalles réguliers la puissance du signal reçue par un smartphone pour « fournir un diagnostic en temps réel de l’état d’un réseau mobile ».

Désormais, l’application est aussi capable « d’afficher le débit d’absorption spécifique (DAS) de son modèle de téléphone mobile », annonce l’ANFR. Dans un communiqué, l’organisme assure qu’il s’agit d’une demande des ministères de la Transition écologique et solidaire, des Solidarités et de la Santé et de l’Economie et des Finances « afin de permettre à chaque utilisateur de connaître les émissions de son modèle de téléphone mobile ». Pour rappel, l’Anses estime que les ondes générées par nos smartphones sont potentiellement dangereuses pour la santé.

Lire également : DAS – les iPhone 7, 8, X et les Galaxy S9, S8, J3 accusés d’émettre trop de radiations

Comment ça marche ?

Pour fonctionner, la solution se base essentiellement sur les données fournies par les constructeurs. Lorsque vous ouvrez Open Barres pour la première fois, vous autorisez l’ANFR à récupérer certaines informations sur votre appareil mobile, comme le numéro de modèle. L’application fournira alors les informations DAS relatives à votre téléphone.

« Si les données ne sont pas affichées immédiatement, elles le seront lorsque ces informations auront été reçues du fabricant. Enfin, si le téléphone a été contrôlé par l’ANFR, les valeurs recueillies lors du contrôle seront également affichées » explique l’ANFR dans son communiqué.

En clair, l’application ne mesure pas réellement les radiations émises par un smartphone. Les informations proposés par Open Barres peuvent facilement être dénichés sur internet avec une simple recherche sur Google. De plus, de nombreux modèles de smartphones ne sont pas encore répertoriés dans la base de données. Dommage.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Maps indique désormais les lieux avec un accès pour handicapés

Google Maps met désormais en évidence les bâtiments équipés d’un accès pour handicapés. Le service de cartographie de Google se pare en effet d’une nouvelle fonctionnalité baptisée « lieux accessibles » afin de faciliter les déplacement des personnes à mobilité…

PayPal permet désormais d’effectuer ses achats avec un QR Code

Le paiement sans contact devient possible avec Paypal grâce à l’intégration d’un QR Code. En cette période de crise sanitaire, l’entreprise veut permettre à ses clients d’éviter autant que possible les paiements physiques. La pandémie actuelle de Covid-19 a contraint…

Les meilleurs claviers alternatifs pour Android en 2020

Une des forces d’Android est la possibilité de changer son clavier. Nous vous livrons notre top des claviers alternatifs afin de profiter d’un maximum de fonctionnalités et personnaliser votre expérience de frappe sur smartphone et tablette.

MIUI 12 : nouveautés et tout ce qu’il faut savoir sur la mise à jour

Xiaomi vient de lever le voile sur la mise à jour MIUI 12. Cette nouvelle version de la surcouche Android du constructeur signe l’arrivée d’un nouveau mode sombre, d’une interface revue avec des animations entièrement retravaillées et de nouveaux paramètres…

StopCovid : tout savoir sur l’application qui piste les contacts

Depuis le 11 mai, la France est entrée dans la phase de déconfinement. Afin de prévenir une seconde vague de contamination au Covid-19 et un second confinement, le gouvernement a pris plusieurs mesures pour protéger les citoyens. L’une d’elles est…