DAS : mettre le smartphone dans la poche est dangereux pour la santé selon l’Anses

Les ondes générées par nos smartphones sont potentiellement dangereuses pour la santé, estime l’Anses. L’agence recommande donc aux utilisateurs de ne pas garder leur téléphone portable dans la poche de leur pantalon ou de leur veste par mesure de précaution…surtout si vous utilisez un appareil sorti avant 2016. 

ondes smartphones

L’Anses, l’agence française de sécurité sanitaire, met en garde contre les ondes de smartphones dans un rapport publié ce lundi 21 octobre 2019. Dans ce nouveau rapport, l’agence s’est surtout intéressée à l’impact des « expositions aux téléphones mobiles portés près du corps ». La plupart des utilisateurs gardent en effet leur téléphone dans la poche de leur pantalon ou de leur veste.

Lire également : Ondes de smartphones – 10 gestes à adopter pour vous protéger des risques

Ondes : ne gardez pas votre smartphone dans votre poche, met en garde l’Anses

Selon l’Anses, de nombreux smartphones émettent trop d’ondes pour être gardé sans danger dans votre poche.« Des tests sur près de 300 téléphones positionnés à proximité du tronc, au contact et à 5 mm de distance, ont été réalisés entre 2012 et 2016 » explique l’agence. La plupart des terminaux testés dépassent largement le taux maximal de 2 W/kg fixé par l’Europe lorsqu’ils sont portés près du corps. Certains smartphones grimpaient même à 7 W/kg au contact. C’est pourquoi les normes ont été durcies en 2016.

Depuis 2016,« les fabricants sont tenus d’évaluer l’exposition dans des conditions réalistes d’utilisation, à savoir lorsque le téléphone est placé très près du corps, au maximum à 5 mm de distance » explique l’Anses. En conséquence, de nombreux appareils dont le niveau de DAS, ou débit d’absorption spécifique, étaient réglementaires avant 2016 et ne le sont désormais plus aujourd’hui. Le rapport souligne qu’un « certain nombre de ces téléphones sont vraisemblablement toujours utilisés aujourd’hui ».

Malheureusement, l’Anses n’a pas communiqué la liste des appareils concernés. Si vous utilisez un smartphone sorti avant 2016, on vous conseillera d’éviter de le garder trop longtemps dans une poche, ou à proximité de votre peau. Afin de corriger la situation, l’agence demande aux constructeurs de déployer le plus vite possible des mises à jour des logicielles afin de baisser le taux de rayonnement des smartphones incriminés ou de retirer les modèles concernés de la vente. L’Agence nationale des fréquences (ANFR) fait régulièrement des demandes similaires aux constructeurs.

Les ondes de smartphones sont-elles dangereuses ? L’Anses affirme avoir « des éléments de preuve limités »

Pour le moment, il n’existe pas d’étude qui prouve que les ondes de smartphones sont véritablement dangereuses pour la santé des hommes. Une étude du National Toxicology Program a cependant établi un « lien évident » entre le cancer et les ondes électromagnétiques chez les rats. Après avoir analysé les résultats de nombreuses autres études récentes, l’Anses estime néanmoins avoir « des éléments de preuve limités des effets biologiques sur l’activité cérébrale liés à des expositions supérieures à 2 W/kg ».

Par mesure de précaution, l’agence préconise donc que des mesures soient prises afin que les utilisateurs ne soient plus exposés à des DAS supérieurs à 2 W/kg. Que pensez-vous de ce nouveau rapport ? Allez-vous prendre soin de garder votre smartphone à distance ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Anses

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
USB 4 : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle norme USB

L’USB 4 a sa certification, les premiers produits utilisant cette nouvelle norme peuvent commencer à être produits. Mais quand va-t-on vraiment voir débarquer sur le marché des appareils avec ce standard ? Quelles sont ses caractéristiques ? Va-t-on avoir droit…

Amazon crée une plateforme où les profs peuvent vendre leurs cours

Amazon annonce le lancement de Ignite ce mercredi 13 novembre. Ignite est une plateforme dédiée aux professeurs sur laquelle ils pourront vendre leurs cours. Amazon considère Ignite comme un bon moyen pour les enseignants d’arrondir leurs fins de mois.  …