Cyberattaques : 5,75 milliards d’euros volés à un tiers des Français en 2017

 

Les cyberattaques ont touché 19,31 millions de consommateurs français en 2017, indique le rapport annuel de Norton sur la cybersécurité. Ils se sont ainsi fait escroquer 5,75 milliards d’euros sur la période. La France est un des pays les plus touchés par la cybercriminalité. A l’échelle mondiale, près d’un milliard de personnes en a été victime en 2017 pour une cagnotte de totale de 139 milliards d’euros pour les hackers.

cyberattaque france

La France est un des pays les plus touchés par les cyberattaques dans le monde. D’après un rapport de Norton, l’anti-virus de Symantec, ce sont 19,31 millions de Français qui en ont été victimes en 2017. Le total du préjudice s’élève à 5,75 milliards d’euros.

Les consommateurs français font partie de ceux qui se sont fait voler le plus d’argent par des hackers : seuls la Chine, le Brésil, les États-Unis, l’Inde et le Mexique présentent des chiffres plus élevés, mais leur population est incomparable. Malgré un nombre d’habitants plus important que celui de la France, les Allemands ont perdu presque trois fois moins d’argent que les Français, alors qu’ils ont pourtant été 23,36 millions à être victimes de cyberattaques.

Cyberattaques : les Français se sont fait voler 5,75 milliards d’euros en 2017

Sur l’ensemble des pays étudiés, Norton estime que 978 millions d’utilisateurs ont vécu l’expérience du cybercrime. Les hackers ont réussi à s’approprier en tout 139 milliards d’euros avec leurs actions. 36% des consommateurs ont été victimes d’un virus ou autre menace de sécurité sur leur smartphone, tablette ou ordinateur. 18% d’entre eux se sont fait voler leur mot de passe et 17% ont dû faire face à une fraude à la carte bancaire.

De nombreux internautes touchés ne suivent toujours pas les conseils de sécurité basiques. 20% d’entre eux utilisent par exemple le même mot de passe pour tous leurs comptes et 58% communiquent au moins un mot de passe d’un appareil ou compte en ligne avec d’autres individus. D’après Norton, ces cibles partagent souvent une caractéristique commune : une confiance démesurée dans leurs aptitudes à éviter les cyberattaques ou dans les outils de protection.

Les ransomware ont eu la côte en 2017. On se souvient que Bad Rabbit a fait des ravages en Europe et particulièrement en Russie et en Ukraine. Avant lui, c’est le très médiatique WannaCry qui avait infecté des milliers de PC. Des cyberattaques qui ont pour but de bloquer l’accès à des appareils ou infrastructures et forçant les utilisateurs à payer une rançon pour en reprendre le contrôle ou récupérer leurs données.

cyberattaques monde


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…