Covid-19 : les smartphones du futur seraient capables de détecter le virus

 

Les smartphones du futur pourraient embarquer des détecteurs capables de repérer le Covid-19. Des chercheurs travaillent en effet sur de minuscules capteurs en mesure de détecter la présence des nanoparticules relatives au coronavirus. Cette technologie miniature est conçue pour être aisément intégrée aux téléphones portables. 

Smartphone Application Covid

Les chercheurs de General Electric, un conglomérat américain, viennent de recevoir une importante subvention de 24 mois du National Institute of Health, une institution du gouvernement des Etats-Unis. Dans le cadre du programme  RADx-rad, les scientifiques de General Electric vont mettre au point des capteurs miniatures en mesure de détecter la présence de nanoparticules sur un large ensemble de surfaces.

Ces capteurs surveilleront en permanence si des particules liées au Covid-19 trainent sur des surfaces du quotidien. “Nous entrons tous en contact avec différentes surfaces au cours d'une journée, comme des écrans d'ordinateur, des tables de conférence, des kiosques à l'aéroport et, bien sûr, des distributeurs de cartes de crédit dans les magasins lors de nos courses. Nous voulons ajouter une couche de sécurité supplémentaire en étant en mesure de détecter la présence du virus” déclare Radislav Potyrailo, le chercheur en charge du projet.

Lire également : trouvez facilement un rendez-vous pour vous faire vacciner contre le Covid-19 grâce à ce site

Des détecteurs de Covid-19 bientôt sur smartphones et montres connectées ?

D'après les chercheurs, le virus SARS-COV-2 peut en effet s'agripper à des surfaces en verre ou en acier pendant près d'un mois. On estime que le coronavirus peut aussi rester actif pendant 28 jours sur un écran de smartphone. Les scientifiques conseillent donc de nettoyer régulièrement votre téléphone avec une solution sans alcool notamment.

L'une des premières lignes de défense contre tout virus est d'éviter l'exposition, ce qui est plus facile à dire qu'à faire lorsque vous ne pouvez pas le voir. […] Nous développons un capteur suffisamment petit pour être intégré dans un appareil mobile ” annonce le chercheur chez General Electric. Ces détecteurs sont “plus petits qu'un bout de doigt et ont les mêmes capacités de détection que des instruments d'analyse haut de gamme de la taille d'un four à micro-ondes”.

Dans le détail, le capteur miniature pourrait être intégré sur des smartphones, des montres connectées voire directement sur des lecteurs d'empreintes digitales ou des claviers de PC. D'ici deux ans, les chercheurs espèrent être en mesure de démontrer la viabilité de leur technologie.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !