Couverture 4G : l’Arcep met en demeure Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom

L’Arcep a envoyé une mise en demeure anticipée à Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Le régulateur estime que les opérateurs ne consentent pas assez d’efforts pour la couverture 4G dans les zones blanches et les axes de transports, ce qu’ils s’étaient pourtant engagés à faire début 2018.

4g orange free sfr bouygues telecom

L’Arcep a adressé une mise en demeure anticipée à Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. L’institution reproche aux quatre opérateurs ne pas tenir leurs engagements sur le développement de la couverture 4G dans les zones blanches et sur les axes de transport, rapportent Les Échos. En janvier 2018, dans le cadre du New Deal Mobile, le gouvernement acceptait de renouveler l’attribution de certaines fréquences achetées en 1998 sans frais supplémentaire. Les opérateurs devaient alors en compensation accélérer la couverture 4G dans les zones où le signal passe mal ou est inexistant.

4G : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom doivent accélérer la couverture des zones blanches estime l’Arcep

« Le régulateur n’a pas confiance dans les opérateurs, il estime que ce dossier traîne », explique une source du média économique. Les objectifs initiaux étaient les suivants : donner un coup de boost à la couverture 4G sur les routes et axes ferroviaires en 2018, améliorer la qualité des connexions au sein des bâtiments en 2019 et convertir l’intégralité de leurs sites 2G et 3G en 4G avant la fin de l’année 2020.

Lire aussi : 4G : Orange annonce une couverture de 99% de la population, comme SFR et Bouygues

Du côté des opérateurs, la pilule a du mal à passer. Ils « déploient dans le calendrier prévu », estime Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms (FFT), qui représente entre autres les intérêts d’Orange, SFR et Bouygues Telecom (Iliad-Free en est l’un des membres fondateurs mais a quitté l’organisation en 2008, quelques mois après sa création). Nous verrons donc fin 2020 si les engagements sont bel et bien tenus.

Source : Les Échos

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile fait grimper les débits 4G de 30% jusqu’à 410 Mb/s

Free Mobile vient d’activer une technologie, la modulation d’amplitude en quadrature (256 QAM) sur son réseau 4G. Cette technologie permet de booster les débits en agrégeant le signal de plusieurs fréquences ce qui permet d’atteindre jusqu’à 440 Mb/s en 4G++…

Orange pourrait être coupé en deux, menace l’Arcep

Orange pourrait être forcé à voir ses activités réseau démantelées du reste du groupe si l’Arcep venait à perdre son pouvoir de sanction sur les opérateurs. C’est la menace formulée par le gendarme des télécoms dans un édito acerbe, suite…

5G : l’UFC-Que Choisir craint déjà les abus des opérateurs

Le déploiement de la 5G en France ainsi que la commercialisation des forfaits associés inquiète grandement l’UFC-Que Choisir. L’association ne digère pas le plan de régulation de l’Arcep, qu’elle estime laisser bien trop de champ libre aux opérateurs. Alors que…

Free accuse BFM TV de faire fuir les abonnés Freebox

Free accuse BFM TV d’avoir fait fuir une partie de ses abonnés Freebox au cours du second trimestre 2019. D’après le FAI, la chaîne d’information a manqué de partialité dans le traitement de son bras de fer avec Altice-SFR.  Ce…

Free a perdu 92 000 abonnés au second trimestre 2019

Free et Free Mobile continuent de perdre des abonnés, révèle Iliad. Au cours du second trimestre de 2019, le FAI a perdu 15 000 abonnés Freebox. Côté mobile, l’opérateur a perdu jusqu’à 77 000 clients, surtout à cause du fameux…