Un couple vend ses enfants pour pouvoir jouer aux jeux vidéo

 

Généralement, quand on parle dans ces colonnes de l'addiction aux smartphones ou tablettes, on entend ce concept en termes ironiques, ou en tout cas inoffensifs. L'addiction au smartphone prend d'ailleurs de multiples formes et ne touche pas tout le monde de la même façon. Il y a ceux qui ne peuvent pas pas ne pas passer plus de cinq minutes sans se connecter sur leur profil Facebook ou leur compte Twitter. Il y a ceux qui s'envoient des milliers de SMS ou de photos pour documenter chaque seconde de leur quotidien.

jeux vidéo enfants

Et puis il y a ceux qui se branchent cinq minutes sur une partie de Candy Crush, Angry Birds, ou le dernier venu, Timberman, nouveau succès du jeu mobile sur le Play Store, et qui ne peuvent plus s'arrêter. Il nous est tous arrivé un jour de gaspiller inutilement du temps sur un jeu tellement addictif qu'on en perd presque la notion du temps. Mais si dans 99,999%, cela n'est que le reflet d'une passion saine pour le jeu vidéo, de très rares cas peuvent parfois déraper complètement, surtout lorsque le jeu vidéo tape dans le porte-feuille.

Le succès du modèle free-to-play avec microtransactions est d'ailleurs colossal sur le continent asiatique, générant des revenus considérables qui incitent peu à peu l'industrie du jeu vidé à se tourner vers ce modèle à l'international, comme c'est le cas de Gameloft qui a annoncé recentrer ses futures sorties sur le free-to-play. Et dans de très rares cas, l'incapacité à maîtriser son addiction peut pousser certains à dépenser plus que de raison.

De l'argent dépensé sur mobile et dans les cybercafés

Un couple de parents chinois a ainsi été arrêté il y a quelques jours pour avoir vendu ses deux enfants à des trafiquants d'êtres humains. L'argent récolté leur permettait alors de pouvoir se payer des achats in-app pour pouvoir continuer à jouer à leurs jeux sur leur mobile.

Le premier enfant, non désiré par le couple, avait été vendu parce que ses deux parents ne voulaient pas l'assumer financièrement. Lorsque la mère est à nouveau tombée enceinte, le couple dépensait tellement d'argent dans les achats in-app sur mobile et dans les cybercafés qu'ils ne s'estimaient pas non plus capables de mettre le frein à leur addiction pour élever un enfant.

Dénoncés par le père du jeune homme, ils ont été arrêtés par la police locale et sont en attente de jugement. Leur cas, bien que rarissime, n'est malheureusement pas unique et nous rappelle celui de ce père de famille coréen qui, il y a quelques mois, avait laissé son enfant mourir de faim car incapable de s'arrêter de jouer.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
twifia operateur twifi
Ils appellent leur fille Twifia et obtiennent 18 ans d’internet gratuit

Le FAI suisse Twifi offre 18 ans d’internet gratuit, à condition d’appeler son bébé comme lui. De jeunes parents ont sauté sur l’occasion, et ont baptisé leur petite fille Twifia afin d’obtenir le précieux sésame.  Voilà une opération promotionnelle plutôt…