Coronavirus : Google assure pouvoir gérer l’explosion du trafic Internet pendant le confinement

L’épidémie de coronavirus met à l’épreuve les réseaux. Suite aux mesures de confinement prises par de nombreux pays, on a en effet remarqué une explosion du trafic Internet dans le monde. Confiant, Google assure que ses serveurs vont pouvoir gérer cette situation exceptionnelle sans rencontrer de problème.

google condamné ufc que choisir

Afin d’endiguer la propagation du Covid-19, plus de 3,4 milliards de personnes, soit 43 % des êtres humains, sont confinés à domicile. Cloitrés chez eux, les internautes se connectent davantage à Internet, que ce soit pour regarder des films ou des séries en streaming, surfer sur les réseaux sociaux, ou encore pour le télétravail. Sans surprise, la crise sanitaire a donc provoqué une explosion du trafic Internet dans le monde. La quantité moyenne de bande passante disponible sur l’internet européen et américain a même nettement diminué depuis l’entrée en vigueur des mesures de confinement en Europe, en Inde et en Amérique du Nord.

Lire également : Coronavirus – l’Europe utilise nos smartphones pour s’assurer que le confinement est bien respecté

Les serveurs de Google sont conçus pour gérer les pics de trafic, assure la firme

De son côté, Google assure être tout à fait capable de gérer l’explosion du trafic Internet dans le monde. « Au fur et à mesure que la pandémie de coronavirus se propage et que de plus en plus de personnes travaillent ou apprennent à domicile, il est naturel de se demander si le réseau Google peut gérer la charge. La réponse courte est oui » annonce Urs Hölzle, le vice-président des infrastructures de Google, dans un billet de blog.

La firme de Mountain View assure que ses serveurs ont été mis au point pour gérer les pics de trafic Internet de ce genre. « Les mêmes systèmes que nous avons construits pour gérer des pics tels que la vague d’achats en ligne du Cyber ​​Monday ou pour diffuser les finales de la Coupe du Monde, prennent en charge l’augmentation du trafic lorsque les gens se tournent vers Google pour chercher des informations ou se connecter avec des proches » précise le responsable. Pour Google, la situation n’est pas donc inédite d’un point de vue technique.

Néanmoins, Google concède avoir remarqué une augmentation accrue de l’utilisation de Google Hangouts, son service d’appels vidéo, et de YouTube. Pour éviter de saturer les réseaux Internet, Google a d’ailleurs décidé de brider la qualité des vidéos de YouTube partout dans le monde. Pendant 30 jours, l’affichage des vidéos sera en effet limité à 480p. « Nous continuons de travailler avec les gouvernements et les opérateurs télécom du monde entier pour minimiser la pression sur le système » conclut Urs Hölzle.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome permettra de remplir et signer les PDF, voici comment

Plusieurs indices affirment que Google devrait faciliter l’usage de fichiers PDF directement dans le navigateur Chrome. Il sera possible de remplir et signer les formulaires, tout comme aujourd’hui, et de sauvegarder le travail accompli. Une nouvelle option de sauvegarde devrait…

MSN : Microsoft veut remplacer les journalistes par une intelligence artificielle

Plusieurs médias britanniques et américains rapportent que Microsoft s’apprête à remplacer les journalistes du site MSN par une intelligence artificielle. Une cinquantaine de personnes, chargées jusqu’à présent de sélectionner les articles et les images qui alimentent le portail, perdraient leur…

YouTube intègre enfin des chapitres dans ses vidéos

YouTube intègre désormais la possibilité de mettre des chapitres dans ses vidéos. Une fonctionnalité qui devrait faciliter la vie des créateurs, obligés de bricoler jusque-là avec les liens timestamps. Elle est actuellement déployée sur le web ainsi que sur mobile….