Free adapte le trafic de son réseau mobile pour donner la priorité aux appels

Alors que la France en est à son deuxième jour de confinement pour enrayer la propagation de coronavirus, Free confirme une hausse du trafic et explique que les appels vocaux seront toujours prioritaires par rapport à la data, notamment les services d’urgence. L’opérateur ne s’interdit pas non plus, d’autres arbitrages.

antenne free mobile

Les Français sont, pour la très grande majorité d’entre eux, confinés à leur domicile. Certains travaillent. Certains sont placés en chômage partiel. Mais beaucoup utilisent des services accessibles sur Internet par le biais des réseaux domestiques (fibre ou ADSL) ou mobiles, en 3G ou en 4G. Si le message véhiculé par les opérateurs est confiant quant à la capacité d’absorption de cet afflux massif de trafic, il s’inquiète davantage sur le long terme et l’augmentation des usages liés au divertissement.

Lire aussi : Freebox V8 : Free reporte la sortie à cause du coronavirus

Dans un article publié hier (mardi 17 mars) par le quotidien Libération, Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad (propriétaire de Free), expliquait ne constater « aucune congestion », mais confirme une augmentation de 15 % à 20 % du trafic mobile à l’heure où les Français ont l’habitude de se retrouver entre eux, avec des pics dignes d’un 31 décembre après les allocutions télévisées du Président de la République. Une situation qui, en début de journée, était tout autre sur la fibre de l’opérateur. Nous rapportions ce matin de gros ralentissements sur son réseau dans plusieurs régions de France.

Free ne s’interdit pas de prioriser certains flux

Dans ces conditions, l’opérateur n’hésite pas donner la priorité aux usages essentiels. Cela veut dire les appels vocaux seront prioritaires, si jamais des problèmes émergent. Et les appels d’urgence le seront d’autant plus. Pour le reste, le directeur général réaffirme que Free n’a « pris aucune action pour prioriser les flux de données Internet, mais rien ne l’interdit ». Une déclaration qui va à l’encontre de celles du secrétaire général de la Fédération française des télécoms qui affirmait en début de semaine que la neutralité d’Internet interdit la priorisation de certains flux.

Rappelons que l’Arcep a publié une liste de conseils à suivre pour désengorger les réseaux mobiles, notamment l’usage des réseaux domestiques (ADSL et Fibre) pour éviter de surcharger les réseaux mobiles avec des applications ludiques ou de divertissement (Netflix, Fortnite, YouTube, pour ne pas les citer). Des surcharges constatées dès lundi 16 mars chez Bouygues Telecom dont le réseau a connu plusieurs pannes au moins jusqu’au lendemain.

Source : Libération



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !