Maj. le 22 février 2018 à 11 h 01 min

Les newsletters, ça peut être pratique mais ça peut être également très dérangeant, en particulier lorsqu’on en reçoit des dizaines par jour. Et oui, parfois on s’abonne sur un coup de tête et on se retrouve envahi de mails au fil du temps. Voici comment se désabonner d’un seul clic.

newsletters desabonner

Se désabonner de toutes les newsletters d’un seul clic, c’est possible grâce au service Free Your Inbox. Seule petite contrainte, vous devez impérativement avoir une adresse Gmail et si c’est votre cas, c’est tout bon, vous pouvez utiliser le service. Et rassurez-vous, même si vous connaissez rien et que vous êtes une bille en informatique, le service est très facile à utiliser et vous n’avez quasiment rien à faire à part suivre les instructions ci-dessous.

1. Pour commencer, rendez-vous sur Free Your Inbox en cliquant ici

2. Une fois sur le site, cliquez sur le bouton « Je supprime mes newsletters ».

3. Une fois sur la page suivante, cochez la case « J’accepte les Conditions Générales d’Utilisation et les Mentions Légales. » et cliquez sur le bouton rouge « se connecter avec Google+ »

4. Le service va alors analyser votre boite mail afin de détecter la présence éventuelle de newsletters. Ce processus peut prendre quelques minutes. Une fois les newsletters détectées, celles-ci se classent ensuite par catégories.

free your inbow

5. Il vous suffit ensuite de cocher les cases à droite des newsletters que vous ne souhaitez plus suivre puis de cliquer sur le bouton « Désinscrivez moi ». La désinscription sera alors instantanée.

desabonner newsletters

Un service vraiment intéressant si vous vous êtes inscrit à plusieurs newsletters au fil des années et que votre boite mail est désormais envahie. Pour l’instant, le Free Your Inbox n’est hélas compatible qu’avec Gmail mais ses développeurs travaillent d’arrache-pied pour le rendre compatible avec d’autres services.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…