Chrome 91 prévient désormais lorsqu’une extension présente un danger

 

Google renforce encore un peu plus la sécurité de Chrome en ajoutant une alerte lorsqu’il s’apprête à installer une extension dangereuse. Pour ce faire, la firme de Mountain View s’appuie sur une base de données qui recensent les extensions dignes de confiance. Baptisée Enhanced Safe Browsing, cette fonctionnalité intervient déjà lors de téléchargements de fichiers.

Google Chrome
Crédits : Unsplash

Mis en ligne le 26 mai dernier, Chrome 91 intègre de nombreuses nouveautés très pratiques : amélioration de la recherche d’onglets, copier-coller des fichiers, nouveau design des formulaires… Aujourd’hui, Google annonce le déploiement d’une fonctionnalité qui vise cette fois à augmenter la sécurité de son navigateur. Or, il s’avère que les extensions sont une menace grandissante pour les utilisateurs.

La firme de Mountain View s’attaque donc au problème en alertant ces derniers lorsqu’ils sont sur le point d’installer une extension potentiellement dangereuse. Une pop-up apparaît lorsque l’utilisateur clique sur Ajouter à Chrome, le prévenant des risques encourus. Il aura alors le choix de poursuivre ou non le processus, comme cela est déjà le cas pour le téléchargement de fichiers.

Chrome alerte contre les extensions malveillantes

Justement, Google s’appuie sur la même technologie pour détecter les extensions risquées. Celle-ci, appelée « Enhanced Safe Browsing », existe depuis l’année dernière et s’avère déjà particulièrement efficace. En effet, les développeurs affirment avoir constaté une baisse de 35 % des infections chez les utilisateurs ayant activé la fonctionnalité.

Google explique ainsi que « toute extension créée par un développeur qui respecte les politiques du programme de développement du Chrome Web Store sera considérée comme fiable par la Enhanced Safe Browsing ». Le dispositif crée de cette manière une immense base de données, qui regroupe à l’heure actuelle 75 % des extensions présentes sur le store.

Sur le même sujet : Chrome 91 — le navigateur est 23 % plus rapide grâce à des améliorations apportées au moteur JavaScript

L’alerte intervient lorsqu’une extension ne fait pas partie de ce registre. Elle n’est donc pas nécessairement malveillante, mais Google ne peut pas attester de sa sécurité. Ce dernier précise par ailleurs que « pour les nouveaux développeurs, il faudra au moins quelques mois de respect de ces conditions pour devenir digne de confiance ».

Source : Google



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !