Changement heure 2018 : passe-t-on à l’heure d’hiver pour la dernière fois ce weekend ?

Le changement d’heure 2018 aura lieu dans la nuit de samedi 27 octobre 2018 à dimanche 28 octobre 2018 – c’est donc bien ce weekend ! Le premier passage à l’heure d’été a eu lien en 1916 avant d’être aboli une première fois au sortir de la seconde guerre mondiale puis d’être rétabli le 28 mars 1976. Il fait depuis chaque année débat. Lors d’une consultation organisée par la Commission européenne, des millions de citoyens de l’Union européenne se sont prononcés en faveur de la suppression du changement d’heure – une initiative soutenue par le Parlement Européen, mais qui doit être encore votée.

changement heure

Inutile d’y aller par quatre chemins : oui, la date du changement d’heure, autrement dit le passage à l’heure d’hiver et l’heure de sommeil supplémentaire qui va avec, c’est bien ce weekend ! Le changement aura lieu dans la nuit du samedi 27 octobre 2018 à dimanche 28 octobre 2018 : à trois heures du matin, il faudra retarder toutes vos horloges d’une heure – il sera donc deux heures du matin, et vous pourrez paresser une heure supplémentaire dans votre lit ce dimanche. Mais au fait : pourquoi change-t-on d’heure deux fois par an ?

Passage d’été à l’heure d’hiver : une longue histoire et encore des débats

A l’origine, l’heure « classique » si l’on puis dire, c’est l’heure d’hiver, si bien que pour parler du changement d’heure on parle souvent des pays qui observent « l’heure d’été ».  L’idée est ancienne. En France, le premier passage à l’heure d’été a lieu le 14 juin 1916, et perdurera jusqu’e 1945 au sortir de la seconde guerre mondiale, où l’on repasse à l’heure constante. L’idée dès le départ est d’éviter le gaspillage d’énergie à une époque où l’éclairage constitue l’un des postes de consommation énergétiques les plus importants.

Le retour du changement d’heure a eu lieu en 1976 dans la foulée du choc pétrolier de 1973. A l’époque, l’éclairage public et privé est encore majoritairement basé sur des lampes à incandescence très énergivores. Or malgré la reprise, et le passage à des dispositifs énergétiques plus efficients (éclairage LED, disparition des lampes à filament et indices de consommation énergétique pour une vaste variété d’appareils), le changement d’heure a perduré. Et a même été harmonisé en Union européenne au début des années 2000.

Le changement d’heure fait-il faire des économies ?

Or selon une étude de l’ADEME plus l’usage de produits et d’appareils à forte efficacité énergétique se généralise, moins les bénéfices du dispositif sont réels. L’agence note que des économies sont encore réalisées sur l’éclairage, elles sont limitées. Une étude conjointe avec EDF, l’ADEME et le ministère de l’industrie avait conclu qu’il était possible d’économiser 0,015% de la consommation énergétique totale en 2014 grâce à l’heure d’été. Autrement dit : pas grand chose.

Le changement d’heure fait débat par rapport à ses effets supposés sur la santé publique, le nombre d’accidents (le changement d’heure entraîne un pic d’accident pendant une bonne semaine) et les coûts que ces changements induisent. Plusieurs pays dont l’Argentine, la Russie, Biélorussie, Arménie, Ukraine, Egypte, Tunisie, et le Brésil y ont renoncé ces dernières années. Alors pourquoi pas en France ?

L’Union Européenne pourrait abroger le changement d’heure

Justement, nous sommes peut-être sur le point de franchir le pas, grâce à la Commission Européenne qui, lors d’une consultation sur le sujet rassemblant des millions de citoyens de l’Union en a conclu que la fin du changement d’heure est aujourd’hui plutôt populaire. La proposition est soutenue par le Parlement Européen, mais cela ne veut pas encore dire que l’affaire est entendue (presque). Il faut en effet désormais un vote du Parlement Européen, ainsi qu’un accord de la majorité des 28 Etats-membres.

Et quand bien même les 28 Etat-membres seraient d’accord, la fin du changement d’heure serait facultative – même si les 28 chercheront au maximum à harmoniser la situation dans tous les pays membres. Compte tenu de la consultation, il s’agirait de rester à l’heure d’été.

A quelle date le changement d’heure pourrait disparaître ?

Si les institutions européennes et ses Etats-membres décidaient vraiment d’abroger le changement d’heure, il faudra attendre sans doute 2019 – vu que rien n’est encore voté – pour passer à l’heure contante. Le prochain passage à l’heure d’été aura lieu le 31 mars 2019 – et ce pourrait bien être la dernière fois. Et vous que préféreriez-vous ? Rester sur l’heure d’été pour toujours, rester constamment en heure d’hiver, on continuer à changer ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Gilets Jaunes : carte des blocages en temps réel sur les routes

Le mouvement des Gilets Jaunes continue ce lundi 19 novembre 2018 avec de nouveaux blocages sur les routes de France : un peu plus d’une centaine répartis sur le territoire, en particulier sur des sorties d’autoroute et près des raffineries…