Cette caméra sous-marine sans batterie est alimentée par des ondes sonores

 

Des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont annoncé lundi qu'ils avaient mis au point un prototype de caméra sans batterie pour une utilisation sous-marine, qui, selon eux, pourrait aider à surveiller les effets du changement climatique.

Caméra sans batterie MIT
Crédit : Adam Glanzman

Une équipe de chercheurs du MIT ont construit une caméra sous-marine sans batterie et sans fil pour explorer les régions océaniques inconnues. La caméra est environ 100 000 fois plus économe en énergie que les autres caméras sous-marines. Elle peut prendre des photos en couleur même dans des environnements sous-marins sombres et transmet les données d'image sans fil à travers l'eau.

Sans source d'énergie, la caméra pourrait fonctionner pendant des semaines sous l'eau pour explorer les parties profondes et éloignées de l'océan, dont 95 % restent encore à cartographier pour trouver de nouvelles espèces. En plus de cela, la nouvelle caméra pourrait également améliorer notre compréhension du changement climatique en prenant des clichés d’un même lieu pendant plusieurs semaines.

Lire également – Android : voici comment envoyer des messages sous l’eau à l’aide de votre smartphone

Comment est alimentée la caméra une fois dans l’eau ?

Au lieu d’utiliser une batterie traditionnelle, la caméra convertit les ondes sonores en électricité par des transducteurs piézoélectriques et les stocke dans un supercondensateur, avant de les utiliser pour alimenter des capteurs d'images en niveaux de gris à très faible puissance disponibles dans le commerce. En d’autres termes, la caméra est capable de transformer l'énergie mécanique des ondes sonores se déplaçant dans l'eau en énergie électrique.

La source de ces ondes sonores peut être n'importe quoi, comme un bateau qui passe ou un signe de vie aquatique. Jusqu'à ce qu'il en ait accumulé suffisamment pour faire fonctionner les circuits qui prennent les photos et transmettent les données, l'appareil photo conserve l'énergie récoltée.

Pour capturer des images en couleur, ces capteurs sont associés à des LED rouges, vertes et bleues. La caméra capture alors trois images en niveaux de gris sous chaque couleur de lumière afin de les combiner en une seule image en couleur.

« L'une des applications les plus passionnantes de cette caméra pour moi personnellement est dans le contexte de la surveillance du climat », a déclaré l'auteur de l'étude et professeur d'informatique au MIT, Fadel Adib, dans un communiqué de presse. « Cette technologie pourrait nous aider à construire des modèles climatiques plus précis et à mieux comprendre l'impact du changement climatique sur le monde sous-marin ».



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !