CES 2018 : Kodak lance le KodakCoin, une cryptomonnaie semblable au Bitcoin ! 

Maj. le 3 janvier 2019 à 20 h 01 min

Kodak a profité du CES 2018 pour annoncer la création du KodakCoin, une cryptomonnaie dédiée au monde de la photographie et basée sur la même technologie que le Bitcoin, la fameuse Blockchain. Cette annonce a fait bondir l’action en bourse de Kodak de 121% ! 

kodak

C’est probablement l’annonce la plus inattendue de ce CES 2018. En partenariat avec Wenn Digital, une agence londonienne, l’ancien leader du monde de la photographie Kodak vient d’annoncer la création de la plateforme KodakOne, qui permettra aux photographes d’être directement rémunérés sur leurs droits d’auteur. Grâce à cette annonce, Kodak cherche à faire son grand retour sur le devant de la scène.

CES 2018 : comment Kodak va se servir de la BlockChain pour rémunérer les photographes en KodakCoin

En se servant de la BlockChain, la technologie de transfert sur laquelle repose le succès du Bitcoin, la plateforme KodakOne va créer un véritable registre de droits de propriétés numériques et cryptés. Ce n’est pas le seul exemple d’utilisation de la Blockchain pour protéger le droit d’auteur. Citons par exemple la plateforme Steemit, un réseau social qui permet à ses utilisateurs d’enregistrer leurs articles dans la BlockChain, ou chaîne de blocs, et d’être payés en cryptomonnaie.

De la même façon, les photographes qui enregistreront leurs oeuvres dans KodakOne seront instantanément payés en KodakCoin. Sur KodakOne, les photographes pourront aussi proposer leurs oeuvres à d’autres utilisateurs sous license, comme c’est déjà le cas sur ShutterStock ou iStock. La grosse révolution de cette plateforme, c’est son instantanéité. La BlockChain permet en effet des transferts en un temps record. Dès que votre photographie est déposée sur KodakOne, vous recevrez donc les KodakCoin qui vous sont dû !

Pour concevoir les KodakCoins nécessaires à son projet, l’entreprise a installé le Kodak KashMiner, une ferme de minage de cryptomonnaie dans ses locaux de Rochester à New York. Comme on le sait, miner des cryptomonnaie demande une puissance de calcul phénoménale aux ordinateurs. De même, le coût énergétique du minage est très élevé. Dans ce cas-ci, Kodak est parvenu à réduire la dépense énergétique grâce à sa propre centrale électrique ! Pour le moment, cette ferme est dédiée à l’élaboration de Bitcoins.

Le KodakCoin sera proposé aux investisseurs dès le 31 janvier 2018 lors d’une levée de fond en monnaie virtuelle. Avec cette initiative étonnante, Kodak pourrait parvenir à rattraper son retard sur le marché de la photographie numérique. D’autres entreprises pourraient lui emboîter le pas. On sait déjà que des firmes comme Microsoft et Samsung s’intéressent de près au IOTA, une cryptomonnaie révolutionnaire basée sur les objets connectés. Si vous souhaitez en savoir davantage, découvrez notre dossier sur le Bitcoin et la BlockChain.

kodak

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xavier Niel investit dans Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, ferait partie des investisseurs du projet Libra, la cryptomonnaie de Facebook, aux côtés de grands noms de la tech comme Uber, Spotify et Booking. Nommée Libra, elle devrait être lancée en 2020 et servira de…

Huawei abandonne son entreprise de câbles sous-marins

Huawei vient de céder 51% des parts de Huawei Marine Networks, une filiale spécialisée dans la pose de câbles sous-marins. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android sur décision de Donald Trump, le groupe chinois aurait décidé de faire…

Bitcoin : le cours s’envole et atteint un nouveau record

Après une année 2018 difficile, le Bitcoin connaît un sursaut en 2019. La crytomonnaie a enregistré une hausse spectaculaire dans la nuit du 26 au 27 mai. Elle atteint un record sur les douze derniers mois et frôle les 9 000 dollars.

Huawei refuse que la Chine bannisse Apple en représailles

Huawei ne veut pas que la Chine exclut Apple du marché chinois. Ren Zhengfei, fondateur et patron du groupe, s’oppose fermement à ce que son pays natal entame des représailles contre son rival américain suite au décret promulgué par Donald…

Apple aurait voulu racheter Tesla en 2013

Apple aurait tenté de racheter Tesla en 2013, assure un analyste financier. Cette année là, la firme de Cupertino aurait même fait au groupe d’Elon Musk une proposition de rachat à hauteur de 240 dollars par action. Ce deal aurait…