Call of Duty restera sur PlayStation encore 10 ans, promet Microsoft

 

Call of Duty continue d’être au centre des débats autour du rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft. Selon le New York Times, la firme de Redmond aurait tenté d’apaiser les tensions en proposant un contrat avec Sony, stipulant que la licence restera sur PlayStation pendant au moins 10 ans. Le constructeur japonais n’a pas souhaité commenter.

call of duty playstation Activision
Crédits : Activision

On espère que vous avez compris que les prochains Call of Duty seront toujours sur PlayStation après le rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft, car ce n’est pas faute de Phil Spencer de le répéter sur tous les toits. Depuis des semaines, le patron de Xbox répète à qui veut bien l’entendre que non, la firme de Redmond ne prévoit pas de faire de la plus grosse licence vidéoludique de l’Histoire une exclusivité Xbox. Au point même, parfois, de laisser s’échapper de légers signes d’agacement.

Il faut dire que la chose a de quoi donner des sueurs froides à Sony. Chaque opus de Call of Duty est un gigantesque carton — ce ne sera d’ailleurs pas Warzone 2 qui prouvera le contraire — et sa potentielle disparation du catalogue PlayStation serait un immense coup dur pour la firme japonaise. De fait, la licence se retrouve propulsée comme argument numéro 1 par les autorités internationales qui évaluent le danger que représente le rachat d’Activision-Blizzard.

Microsoft veut apaiser les tensions autour de Call of Duty… pendant 10 ans

Microsoft en a parfaitement conscience et tente tant bien que mal de faire bonne figure, en faisant donc le tour des médias pour assurer que Call of Duty restera bien sur PlayStation. Mais la firme agit également en privé, comme nous l’apprend un récent article du New York Times qui se penche sur l’affaire. Selon le journal américain, Microsoft a ainsi proposé à Sony un contrat l’obligeant à garder Call of Duty disponible sur PlayStation pendant minimum 10 ans.

Sur le même sujet — Call of Duty Modern Warfare 2 : voici les configurations requises sur PC

À l’heure actuelle, on ne sait pas encore si Sony a donné suite à cette proposition, le constructeur ayant refusé de commenter cette information. Toujours est-il que Microsoft semble déterminée à montrer patte blanche dans cette histoire qui ralentit lourdement son processus de rachat. On rappelle que l’éditeur avait d’abord proposé un accord sur trois ans, ce qui n’avait pas vraiment convaincu les autorités internationales.

Source : New York Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !