BlackBerry fermerait définitivement sa division smartphone le 28 septembre

BlackBerry, c’est fini, ou presque ! Après avoir tenté de se relever l’an dernier en se dirigeant vers Android, le constructeur canadien est toujours dans une situation financière désastreuse. La société n’est pas parvenue à renouer avec la rentabilité et il serait aujourd’hui question que sa division mobile ferme ses portes d’ici quelques jours. La fin d’une époque !

blackberry

Alors que les caractéristiques techniques d’un BlackBerry Argon DTEK60 viennent d’être dévoilées sur le site du constructeur, il serait néanmoins question que la société ferme définitivement sa division hardware d’ici quelques jours, cette-ci n’ayant pas réussi à renouer avec la rentabilité. Alors que le hardware représente environ 65% des dépenses en recherche et développement de la société, ses smartphones représentent moins de 1% du marché mondial.

Pour les analystes de Wall Street, il ne fait aucun doute que la société n’a fait que perdre de l’argent en 2016 et continuera à en perdre en 2017 et 2018. Une fermeture de sa division mobile reste donc la seule solution restant à BlackBerry pour stopper cette hémorragie une bonne fois pour toutes.

Fin juin, son PDG, John Chen avait déjà déclaré que la division mobile BlackBerry devait impérativement se montrer rentable en 2016 sous peine de mort et il semblerait que celle-ci soit désormais prête à fermer définitivement ses portes. Le site canadien Motley Fool avance même une date, celle du 28 septembre. Elle n’aurait donc plus que quelques jours à vivre.

En outre, tous les indices pointant vers une fermeture imminente de la division mobile de la société semblent concorder. Tous les accessoires vendus sur le site de BlackBerry sont actuellement en promotion à -40% jusqu’au 27 septembre, la veille du jour où la société annoncera ses résultats financiers. Le BlackBerry DTEK50 que nous avions testé à sa sortie et qui n’est ni plus ni moins qu’un Alcatel Idol 4 vendu sous une nouvelle marque est lui aussi en promotion.

Au cours du dernier trimestre, BlackBerry n’a vendu que 500 000 smartphones soit 100 000 de moins qu’au trimestre précédent. L’époque où la société parvenait à écouler des millions de téléphones chaque trimestre semble définitivement révolue. Et son PDG, John Chen qui déclarait, il y a quelques temps que l’avenir de la société n’était pas dans ses smartphones mais dans le logiciel en est pleinement conscient.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Combien Amazon paie d’impôts en France ? L’enquête de Capital

Combien Amazon paie d’impôts en France et qu’est-ce que cela représente par rapport au chiffre d’affaires et aux bénéfices de la firme ? Dans une enquête exclusive, le site Capital dévoile que le chiffre d’affaires impressionnant de la marque aboutit…

Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

Google a dépensé 8,5 milliards d’euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d’Apple…

Pourquoi Apple devrait racheter Netflix

Apple devrait vraiment envisager de racheter Netflix, le leader incontesté de la VOD, assure des analystes financiers. Il s’agirait de la meilleure option stratégique pour la firme de Cupertino, qui profite d’une importante trésorerie. Explications.  JPMorgan Chase, célèbre banque d’affaires américaine, a…

Battlefield V fait un bide, Electronic Arts plonge en bourse

Battlefield V a enterré Electronic Art au dernier trimestre 2018. Les mauvaises ventes du FPS ont causé des résultats financiers décevants et le titre de EA a plongé de 17,5% en bourse. L’éditeur regrette ne pas s’être concentré sur l’aspect…

Apple accepte de payer 500 millions d’euros au fisc français

Apple et le fisc français ont signé un accord pour le paiement de 10 ans d’arriérés d’impôts. Après des mois de négociations, les deux entités se sont entendues sur un montant de 500 millions d’euros. L’année dernière, Amazon avait déjà…