Black Friday : le gouverment refuse d’annuler les promotions en France

 

Le Black Friday aura bien lieu en France. Malgré la fronde des commerçants et l'appel de plusieurs parlementaires à annuler l'évènement, le gouvernement assure qu'il n'a pas la possibilité d'annuler cette opération promotionnelle. 

black friday france
Crédits : Unsplash

En cette période de reconfinement, le gouvernement a pris la décision d'ordonner la fermeture de tous les commerces jugés “non essentiels”. Une nouvelle catastrophique pour des milliers de commerçants, qui vont devoir se passer du Black Friday… Contrairement à tous les sites de e-commerce comme Amazon, Cdiscount ou la Fnac.

De fait, les commerçants accusent Amazon et consorts de concurrence déloyale et exigent depuis l'interdiction du Black Friday. Pour calmer un peu le jeu, le gouvernement a d'ailleurs exigé qu'Amazon France annule sa pré-campagne de promotions précédant le Black Friday. Malgré tout, Amazon propose d'ores et déjà des milliers d'offres avant l'heure.

Des députés appellent à l'annulation du Black Friday

Entre temps, une vingtaine de députés, parmi les LREM Cédric Villani et Matthieu Orphelin, ont rejoint la lutte des commerçants et ont demandé au Premier ministre Jean Castex d'annuler le Black Friday en vertu d'une loi votée le 10 février 2020. Cette loi, relative à la lutte contre le gaspillage modifie en effet le Code du commerce.

Elle stipule que “sont réputées trompeuses les pratiques commerciales qui ont pour objet dans une publicité, de donner l'impression, par des opérations de promotion coordonnées à l'échelle nationale, que le consommateur bénéficie d'une réduction de prix comparable à celles des soldes, tels que définis à l'article L. 310-3 du Code de commerce, en dehors de leur période légale mentionnée au même article L. 310-3″. 

Pour ces députés, le Black Friday est une opération promotionnelle trompeuse, qui assimile les réductions de prix à celles opérées durant les soldes. Or, un commerçant qui fait des promotions a l'obligation d'indiquer la durée de la période promotionnelle, indiquer le prix de référence (le prix barré) et ne doit pas vendre à perte, choses possible durant les soldes.

À lire également : Anne Hidalgo, maire de Paris – « N’achetez pas sur Amazon »

“Le Black Friday est une opération promotionnelle d'ordre privé”

Seulement, pour le ministère de l'Économie, cette loi ne s'applique au Black Friday, étant un évènement promotionnel privé. Malgré son échelle nationale, le Black Friday n'est pas une opération encadrée par l'État (contrairement aux soldes) et chaque commerçant est libre ou non de le mettre en place.

Le Black Friday est une opération promotionnelle d'ordre privé, je n'ai pas la possibilité de l'interdire. Il faut parier sur la responsabilité des commerçants et des distributeurs […] J'invite les commerçants et les distributeurs à discuter entre eux pour savoir quelle solution ils veulent apporter sur le Black Friday. Le décaler, l'étaler c'est à eux de le décider. La responsabilité de l'État, ce sont les soldes”, a déclaré le ministre de l'Économie Bruno Le Maire ce lundi 9 novembre sur l'antenne de BFMTV.

Source : BFM



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !