Bitcoin : malgré le crash, la consommation d’énergie reste considérable

 

L’effondrement de la valeur du Bitcoin ces derniers mois a eu un impact considérable sur la consommation d’énergie des mineurs : elle a fortement baissé en quelques mois seulement. En effet, la rentabilité du minage étant indexée sur le prix du Bitcoin, si le prix de l’énergie ne rembourse pas le coût en électricité et ne rentabilise pas l’achat de l’équipement, les mineurs s’en désintéressent massivement.

ferme whinston bitcoin
Crédits : Pixabay

Vous le savez certainement, le cours du Bitcoin a fortement chuté ces derniers mois. Après avoir culminé à plus de 60 000 dollars, il est ensuite passé en dessous des 26 000 dollars puis sous la barre des 19 000 dollars. Il vaut, à l’heure où nous écrivons ces lignes, un peu plus de 19 000 euros. Soit une perte des deux tiers de sa valeur. Imaginez que vous achetiez le lundi votre baguette 1 euro. Le mardi, elle vaudrait 3 euros pour compenser.

La dévalorisation du Bitcoin a eu une conséquence directe sur la valeur du portefeuille des porteurs de la cryptomonnaie, mais pas uniquement. C’est tout l’écosystème du Bitcoin qui la subit. Nous pensons bien évidemment aux mineurs. Pour rappel, le minage est une activité informatique qui sert à valider les transactions en Bitcoin et les ajouter à la blockchain, système décentralisé et indépendant des banques traditionnelles. Si un bloc est validé, les mineurs se partagent un butin sous forme de… Bitcoin.

Miner du Bitcoin n'est plus rentable avec du vieux matériel

Le minage est effectué avec des ordinateurs appelés rigs. Ces derniers sont constitués de cartes graphiques qui résolvent en permanence des morceaux de blockchain. Puisque le minage est continu (24/24 heures et 7/7 jours), il est très contraignant pour les composants informatiques qui chauffent beaucoup et sont renouvelés très régulièrement. D’où les pénuries que nous avons connues en 2020 et 2021 quand le cours du Bitcoin explosait. Nous avons relayé au printemps 2022 que la pénurie est moins forte.

En outre, un rig consomme énormément d’énergie. Selon The Guardian, miner une transaction demande autant d’énergie qu’un foyer américain pendant 50 jours. La consommation d’énergie a toujours été un sujet sensible pour le minage (notamment en période hivernale où certains pays ont été contraints de couper l’électricité localement pour éviter d’en importer).

Le minage de Bitcoin monopolise 36 % d'énergie en moins

Quand le Bitcoin s’échangeait à 60 000 dollars, le gain contrebalançait largement l’amortissement du matériel et le coût de l’énergie. Pour les mineurs, l’activité était rentable. Mais maintenant que le coût de l’énergie augmente et que le gain est divisé par trois, l’équation est déjà plus difficile à équilibrer. Et de nombreux mineurs abandonnent cette activité. Toujours selon le quotidien britannique, la consommation d’énergie a baissé de 36 % entre janvier 2022 et juin 2022, alors qu’elle avait été multipliée de 2,6 entre janvier 2021 et janvier 2022.

Malgré cette baisse, la consommation d’énergie des mineurs de Bitcoin reste très élevée. Elle est de 131 TWh par an. Selon le Guardian, c’est l’équivalent d’un pays comme l’Argentine. Il y a donc une grande partie des mineurs qui abandonnent l’activité, notamment ceux qui sont équipés de vieux rigs, moins efficaces, ou ceux qui habitent dans une région où le prix de l’électricité a fortement augmenté, expliquent des analystes interrogés par le quotidien.

Lire aussi – Le Bitcoin, un gâchis d’énergie ? Cette étude prouve le contraire

Le Bitcoin n’est d’ailleurs pas la seule à voir sa consommation d’énergie chuter. Pour l’Etherium, l’autre grande cryptomonnaie, la baisse est supérieure à 50 %, atteignant les 46 TWh (soit l’équivalent du Qatar). Faut-il y voir une tendance profonde ? Tout dépendra évidemment de l’évolution du cours du Bitcoin et des autres cryptos. Une question qui amène à une autre : la baisse du Bitcoin est-elle bonne pour la planète ? À court terme, oui. Mais à long terme, là encore, il faudra patienter pour voir l’évolution des cours et la rentabilité du minage.

Source : The Guardian



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !