Bitcoin, Ethereum : Elon Musk refuse de revendre ses cryptomonnaies malgré la forte inflation

 

Elon Musk a un temps laissé croire sur Twitter qu’il pourrait revendre toutes ses cryptomonnaies à cause de l’inflation. Finalement, il a assuré qu’il ne se séparerait d’aucun Bitcoin, Ethereum et Dodge en sa possession. Une décision applaudie par tous les enthousiastes du secteur.

elon musk pdg securite
Crédits : Flickr

Alors que le Bitcoin a connu une ascension fulgurante durant toute l’année 2021, le marché des cryptomonnaies traverse actuellement une période trouble. À cause, entre autres, de la guerre en Ukraine, l’inflation est au plus haut, tandis que le cours de la cryptomonnaie, de son côté, continue de chuter désespérément. Au vu de son fort attrait pour le domaine — et, à ce stade, par habitude — on attendait une déclaration d’Elon Musk sur le sujet.

Alors que l’inflation s’affiche à 7,9 % aux États-Unis, le plus fort taux depuis 40 ans, le milliardaire a donné quelques conseils à ses followers sur Twitter. Parmi eux, il indique notamment qu’il vaut mieux à ce jour posséder uniquement des biens physiques, laissant entendre qu’il faudrait se séparer de ses NFT et cryptomonnaies. Ceci étant dit, il ne compte pas appliquer son propre conseil.

Tout le monde devrait revendre ses cryptomonnaies… sauf Elon Musk

« Je possède toujours et je ne vendrai pas mes Bitcoin, Ethereum et Doge, pour ce que cela vaut », a-t-il fait savoir en réponse à son propre thread. On imagine aisément que grâce à sa fortune colossale, Elon Musk n’est pas vraiment inquiété par l’inflation en cours. Malgré tout, sa réaction n’a pas manqué d’être applaudie par des experts du domaine. Michael Saylor, fervent défenseur des cryptomonnaies, évoque même les bienfaits de l’inflation sur le cours du Bitcoin.

Sur le même sujet : Elon Musk défie Vladimir Poutine en duel, le vainqueur remporte l’Ukraine !

Selon lui, « l’inflation sur les biens en dollars va continuer d’atteindre des sommets », poussant ainsi les monnaies « plus faibles » vers la destruction. Dès lors, toujours selon Michael Saylor, les consommateurs se tourneront massivement vers le Bitcoin et les actions. Une déclaration qu’il convient de nuancer, tant le Bitcoin s’est avéré volatile ces dernières années. Encore trop instable, il aura bien du mal à convaincre le grand public même en temps de crise économique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !