Bill Gates travaille sur un assistant personnel « révolutionnaire »

Maj. le 8 mars 2018 à 15 h 16 min

Il se pourrait bien que Bill Gates ne puisse pas s’arrêter, alors que ce dernier est à la retraite depuis quelque temps, on le pensait plus occuper à en profiter ou bien à gérer l’association qu’il a fondée avec sa femme. Eh bien non, l’infatigable Bill est de retour, bien entendu il occupait et occupe toujours son poste honorifique de Conseiller Technologique chez Microsoft, mais il mène en ce moment même un projet… ambitieux.

Bill Gates parle de son assistant personnel

Bien que depuis les années 2000 le cofondateur de Microsoft s’éloigne de plus en plus de sa société, il ne peut pour autant pas s’en détacher. Il a avoué tout récemment sur Reddit lors d’une séance de AMA (Ask Me Everything, Demandez-moi ce que vous voulez) qu’il travaillait encore sur quelques projets pour Microsoft, le dernier en date et sûrement le plus important est celui d’un assistant personnel.

Ne vous trompez pas avec assistant vocal, car cela n’a rien à voir, ce n’est pas Cortana comme on a pu le voir sur Windows 10, mais quelque chose que l’on n’a jamais vu jusqu’ici. Bill Gates a bien assisté sur ce point, cet assistant se souviendrait de tout et nous aiderait à rester concentré.

ce n'est pas cortana

Cet assistant personnel se souviendra de tout et vous aidera à revenir en arrière et à retrouver des choses. Il vous aidera également à vous concentrer sur ce qui compte […].  L’idée qu’il vous faut trouver les applications, les choisir et qu’elles essaient toutes de vous dire ce qui est nouveau n’est pas un modèle efficace.

Ce sont les propres mots de Bill Gates, son projet est prometteur, mais reste assez flou pour le moment. Ce principe d’assistant permettrait de gagner un temps considérable et une manière d’utiliser nos terminaux beaucoup plus efficaces. Oui, j’ai bien dit nos terminaux, puisque une fois le produit terminé, il sera présent sur Windows, sur Android et sur iOS.

Selon lui, il y aura plus d’évolutions technologiques dans les 30 prochaines années que depuis la création de l’humanité. Bien qu’il pense bon de créer des assistants personnels tels que celui sur lequel il travaille actuellement, il s’inquiète tout de même de la création d’une intelligence artificielle supérieure, il rejoint Elon Musk ou encore Stephen Hawking dans le camp des craintifs.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !