Bill Gates assure que le Bitcoin est une catastrophe pour le climat

 

Bill Gates estime que le Bitcoin est mauvais pour le climat. En miroir de plusieurs études, le fondateur de Microsoft accuse la doyenne des cryptomonnaies de consommer plus d'électricité qu'un pays comme la Nouvelle-Zélande ou l'Argentine. Pour trouver grâce aux yeux du milliardaire, le minage de BTC doit s'appuyer sur des sources d'énergie verte. Pourtant, plusieurs rapports montrent déjà que les mineurs de devises numériques exploitent essentiellement de l'énergie renouvelable. 

Bitcoin
Crédits : Dmitry Demidko
/ Unsplash

Dans un interview accordée à nos confrères du New York Times, Bill Gates a pointé du doigt l'empreinte carbone du Bitcoin. “Bitcoin utilise plus d'électricité par transaction que toute autre méthode connue de l'humanité” regrette Bill Gates. Récemment, une nouvelle étude de la prestigieuse université de Cambridge a d'ailleurs démontré que le Bitcoin consomme 126,36 térawattheures (TWh) par an, soit plus que l'Argentine (121 TWh), les Pays-Bas (108,8 TWh) et les Émirats arabes unis (113,2 TWh).

Ce n'est pas une surprise. Pour fonctionner, le protocole Bitcoin repose sur un procédé appelé minage. Grâce à de puissants ordinateurs, les mineurs réalisent des calculs complexes afin de valider chaque bloc de la blockchain, la technologie de stockage et de transfert sur laquelle repose le BTC. Pour réaliser ces calculs et miner du Bitcoin, les ordinateurs sont contraints de fonctionner en continu. Ce processus permet de maintenir le réseau et de sécuriser tous les échanges et transferts. En échange de leur travail, les mineurs sont rémunérés directement par le réseau. “Le minage est un processus qui rend le bitcoin extrêmement énergivore par conception, car la monnaie nécessite une énorme quantité de calculs pour son objectif ultime de traitement des transactions financières sans intermédiaire” explique Axel de Vries, un chercheur néerlandais spécialisé sur la question, dans une étude publiée en 2014, et mise en avant par Bill Gates.

Bill Gates veut que le Bitcoin se tourne vers l'énergie verte

Dans la suite de l'interview, Bill Gates tempère ses propos et suggère que le minage de Bitcoin se tourne plutôt vers l'énergie verte. “Si c'est de l'électricité verte et que cela n'évince pas d'autres utilisations, finalement, vous savez, c'est peut-être OK” précise le philanthrope. Plusieurs études démontrent que le Bitcoin repose déjà essentiellement sur l'énergie verte et 100% renouvelable. Un rapport de Coinshare publié en 2019 révèle que 73% des fermes de minage sont implantées dans des régions offrant d'importantes sources d'énergie verte. Par exemple, de nombreux mineurs se sont installés dans la province du Sichuan (en Chine), une région alimentée à 90% par des barrages hydroélectriques. La province produit régulièrement un surplus d'énergie, notamment lorsque la météo est à la pluie. Ce surplus est récupéré par les fermes de minage à des prix attractifs.

D'ailleurs, de nombreuses personnalités ayant investi dans la cryptomonnaie militent pour développer des sources d'énergie verte. C'est notamment le cas de Jack Dorsey, PDG de Twitter et Square (une firme ayant converti une partie de sa trésorerie en BTC). “Nous pensons que les crypto-monnaies finiront par être entièrement alimentées par de l’énergie propre, éliminant ainsi leur empreinte carbone et favorisant l’adoption des énergies renouvelables à l’échelle mondiale” déclarait Jack Dorsey en décembre dernier.

Ce n'est pas la première fois que Bill Gates se range dans le camps des détracteurs du Bitcoin. Peu après l'investissement colossal de Tesla, le fondateur de Microsoft avait mis en garde les acheteurs de BTC. “Je pense que les gens se font entraîner dans ces phénomènes de mode, et ils n'ont peut-être pas forcément autant d'argent dont ils peuvent se passer. Je ne suis pas du tout optimiste sur le bitcoin, et mon avis général est que si vous êtes moins riche qu'Elon Musk, vous devriez probablement faire attention” conseillait Bill Gates. Pour mémoire, Tesla a acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoin. C'est également le cas de plusieurs entreprises américaines, dont MicroStrategy, et plusieurs fonds d'investissement (BlackRock, Grayscale, The Motley Fool…).

Sur le même sujet : ils volent pour 1,7 million d’euros en électricité pour miner du Bitcoin

Lors d'une conférence sur Clubhouse, le réseau social basé sur des échanges vocaux, Bill Gates a laissé entendre que sa fondation travaille actuellement sur une alternative plus verte au Bitcoin. “Il existe des autres moyens de produire de la monnaie numérique dans lesquels notre fondation est impliquée” teasait l'informaticien.

Source : The New York Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !