Bilal Hassani : un compte Twitter pour signaler les insultes homophobes et racistes

Bilal Hassani, qui représentera la France à l’Eurovision 2019, est victime d’une campagne de harcèlement en ligne. Un compte Twitter a été créé pour signaler les messages qui contiennent des insultes à caractère homophobe ou raciste à l’encontre du YouTubeur et chanteur. L’objectif : que Twitter supprime les contenus et suspendent leurs auteurs. 

bilal hassani roi

Le YouTubeur Bilal Hassani est la cible de nombreuses insultes sur les réseaux sociaux, souvent à caractère homophobe, parfois à caractère raciste (quand ce n’est pas les deux en même temps). La personnalité originale du vainqueur de Destination Eurovision 2019, qui va représenter la France lors du concours qui se tiendra le 18 mai à Tel Aviv (Israël) avec sa chanson Roi, attise la haine.

Un compte Twitter pour signaler les insultes homophobes et racistes contre Bilal Hassani, représentant de la France à l’Eurovision

D’où l’émergence d’un compte Twitter baptisé Bilal Protectors, qui incite les internautes à dénoncer tous les messages menaçant ou insultant le chanteur, rapporte BFMTV. Le principe est simple : les utilisateurs envoient une capture d’écran ou un lien au compte en guise de preuve, qui les republient sur son fil. Sont donc centralisés au même endroit tous les tweets qui s’en prennent à Bilal Hassani sur ses origines, son orientation sexuelle ou son identité. Les internautes peuvent alors signaler tous ces tweets en quelques clics.

Lire aussi : Un malware espion se cache dans les mèmes sur Twitter

Le signalement de masse permet de prévenir Twitter que des contenus qui ne sont pas en adéquation avec ses conditions d’utilisation sont présents sur sa plateforme. Les modérateurs peuvent alors prendre des sanctions, allant de la suppression du tweet en question jusqu’à la suspension du compte de son auteur. BFM indique que 14 comptes sur 66 signalés ont été suspendus ou supprimés entre le 29 janvier et le 1er février. Les messages sont également transférés à des associations comme Stop Homophobie, qui a déjà soutenu Bilal Hassani lorsqu’il a porté plainte suite à la campagne de harcèlement dont il a été, et est toujours, victime.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Twitter va bientôt permettre de cacher les réponses aux tweets

Twitter va déployer dans les semaines à venir une fonctionnalité pour cacher les réponses aux tweets, à défaut de pouvoir les supprimer. Jusqu’ici, les utilisateurs ont très peu de contrôle sur les réponses aux messages publiés sur le réseau social….

Twitter : bientôt un bouton pour modifier ses tweets ?

Twitter pourrait bientôt se doter d’un bouton permettant aux utilisateurs de modifier ses tweets. Mais le réseau social réfléchit encore à la meilleure façon de donner cette possibilité aux internautes. Cette fonctionnalité doit servir à corriger une faute ou un…

Twitter se demande comment se dessine vraiment la lettre X

Twitter et ses utilisateurs se posent constamment des questions et le réseau social est devenu un espace de discussion incontournable pour de nombreux internautes. Mais les débats qui s’y trouvent ne sont pas toujours des plus importants. Parmi les derniers…

Coupe du Monde 2018 : les meilleures réactions sur Twitter

La Coupe du Monde 2018 s’est terminée en apothéose sur une victoire de la France 4-2 contre la Croatie.  Bien sûr, Twitter n’était pas en reste, les supporters des bleus étaient nombreux à suivre le match en aparté sur les…

Twitter : pourquoi vous allez perdre de nombreux followers

Votre nombre de followers sur Twitter risque de baisser cette semaine ! Le réseau social a en effet décidé de faire le ménage dans les comptes inactifs ou verrouillés. Après avoir suspendu plus de 70 millions de comptes en l’espace…

Twitter bloque les comptes des moins de 16 ans

Le RGPD fait des victimes sur Twitter. Le réseau social a bloqué les comptes tenus par les utilisateurs de moins de 16 ans, qui ne peuvent pas consentir eux-mêmes à l’utilisation de leurs données personnelles. Leurs parents doivent donner leur…