Football en streaming : une grosse chaîne de sport obtient le blocage des sites pirates IPTV

 

BeIN Sports, la célèbre chaîne sportive française a réussi à faire tomber plusieurs sites de streaming illégal, une première en France. Il s’agit notamment d’une nouvelle victoire de la télévision contre les IPTV.

iptv piratage fermeture
Crédits : Pixabay

La loi sur « la régulation et la protection de l'accès aux œuvres culturelles à l'ère numérique » récemment promulguée par l’Assemblée nationale n’a pas tardé à faire tomber les premiers sites de streaming. La chaîne  a annoncé avoir obtenu le jeudi 20 janvier 2022 du tribunal judiciaire de Paris le blocage de plusieurs sites diffusant illégalement des rencontres sportives.

« Cette décision acte de façon concrète l’entrée en vigueur du nouveau dispositif légal visant à simplifier et à accélérer le blocage et l’inaccessibilité aux sites et/ou adresses frauduleux, diffusant des contenus illégaux en streaming ou en IPTV », précise Caroline Guenneteau, secrétaire générale adjointe de beIN Media Group, dans un communiqué.

À lire également – Arcom (Hadopi) : IP partagées, listes noires, sites miroirs, la lutte contre le piratage s’intensifie

Les fournisseurs d’accès à Internet bloquent les adresses illégales

Grâce à la décision de justice, les différents fournisseurs d’accès à Internet français ont désormais l’obligation de bloquer les adresses web d’une vingtaine de sites de streaming qui ne sont pour l’instant pas connus. Il s’agit d’une victoire majeure pour la télévision qui arrive à un moment opportun, puisque le monde du football a les yeux rivés sur la Coupe d’Afrique des nations (CAN) actuellement disputée au Cameroun.

En effet, ce blocage survient « au moment où beIN Sports France diffuse en exclusivité pour ses abonnés l'intégralité de la Coupe d'Afrique des Nations TotalEnergies, l'une des compétitions les plus suivies au monde et historiquement très piratée », souligne la chaîne. Face aux suspensions de leurs sites de streaming préférés, il n’est pas impossible que certains fans finissent finalement par s’abonner à BeIN Sport.

Nous avions récemment pu voir que plusieurs vendeurs d’IPTV avaient vu leur activité illégale être perturbée par les autorités. Un vendeur de boîtiers a par exemple été condamné à payer 145 000 euros de dommages-intérêts. En plus des compétitions sportives, nous vous expliquions également pourquoi pirater des mangas et des animés va devenir bien plus risqué d’ici avril 2022.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !