Arnaque aux Bitcoins et Ethereum : Twitter s’attaque aux faux Elon Musk qui ruinent les twittos

Les arnaques aux Bitcoins et Ethereum pullulent sur Twitter, en particulier via de faux-comptes Elon Musk. On trouve en effet souvent dans les réponses aux tweets de l’entrepreneur des liens vers des Bitcoin ou Ethereum « giveaways » qui exigent des internautes qu’ils versent un montant en cryptomonnaies pour recevoir une somme d’argent qui bien sûr n’arrive jamais sur le compte des victimes. Ces liens sont partagés par des comptes qui ressemblent à s’y méprendre au compte d’Elon Musk officiel. Twitter bloque depuis les comptes incriminés.

elon musk bitcoin ethereum

Si vous passez de temps en temps sur la page twitter d’Elon Musk, vous avez sans doute remarqué certaines réponses étranges de l’entrepreneur. On ne vous parle pas ici de celles où l’entrepreneur traite un sauveteur de pédophile, mais des posts qui promettent aux fans de l’alter ego dans la vraie vie de Tony Stark de recevoir des sommes folles en Bitcoin et Ethereum. Des hackers particulièrement malins interviennent en effet à la place d’Elon Musk dans les réponses à ses tweets. Pour rendre le stratagème plus efficace, ils changent le nom d’affichage de leur compte à Elon Musk et mettent la même photo de profil, et promettent régulièrement des « giveaway » de Bitcoin ou Ethereum prétendument pour faire « oublier » – ils n’hésitent pas à manier l’humour – les dernières déclarations du patron de Tesla et SpaceX.

Arnaque aux Bitcoin et Ethereum : Twitter tente de bloquer les comptes de ceux qui ruinent les twittos

Lorsque l’on suit ces liens, on tombe sur des pages avec une liste de personnes ayant réalisé des transactions, un montant en cryptomonnaies avec une jauge qui descend à vue d’oeil et quelques instructions douteuses dans ce style : « donnez une somme en BTC ou ETH pour vérifier votre identité, nous vous enverrons la même somme multipliée par 10. Par exemple envoyez 10 BTC pour recevoir 100 BTC ». Ces incises dans les threads des tweets de l’entrepreneur sont si bien faites qu’un nombre croissant de personnes tombe dans le piège. Pour être tout à fait clair : Elon Musk n’a jamais donné de Bitcoins ou d’Ethereum à ses followers.

En fait, dans un tweet datant de février 2018, il explique même ne détenir que .25 BTC « qu’un ami [lui] a envoyé il y a des années ». A l’époque, Twitter avait déclaré à Buzzfeed : « nous sommes au courant de cette forme de manipulation et implémentons de façon proactive un certain nombre de signaux pour empêcher ces types de comptes de créer de l’engagement avec d’autres d’une façon trompeuse ». Malgré cela les arnaques aux faux Elon Musk qui « donnent » des cryptomonnaies ont continué. Mais ce mercredi 25 juillet 2018, Twitter annonce une nouvelle mesure concrète pour empêcher ce genre d’arnaques.

Le réseau social bloque désormais automatiquement les comptes non vérifiés qui n’ont pas renseigné de numéro de téléphone valide et qui essaient de mettre Elon Musk en nom d’affichage. Pour regagner l’accès au compte, les faussaires n’ont d’autre choix que de fournir un numéro de téléphone valide sous peine de rester bloqués. Twitter explique à The Verge : « dans le cadre de nos efforts suivis dans la lutte contre le spam et les activités malicieuses sur notre système, nous testons de nouvelles mesures pourcontrer les comptes qui utilisent des termes communément associés avec des campagnes de spam. Nous affinons continuellement cette détection sur la base de changements dans l’activité des spammeurs ».

Pour l’instant on ne sait pas si ce procédé concerne uniquement Elon Musk ou d’autres célébrités de la plateforme. Avez-vous déjà été victime de ce genre d’arnaque ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google+ prendra sa retraite en août 2019

Google+ fermera définitivement ses portes en août 2019. C’est Ben Smith, vice-président de l’ingénierie en charge du réseau social, qui l’indique sur le blog de la firme. Les utilisateurs auront encore quelques mois de répit pour profiter de la plateforme….