Arnaque Amazon : il se fait facturer 360 euros pour un peigne acheté 3 euros

 

Il commande un peigne à barbe sur Amazon dont le prix initial était de 3 €, frais de port compris. L'homme croyait à une bonne affaire, mais en voyant le prix du produit sur son récapitulatif de commande, il se rend compte qu'il y a un problème : 360 euros lui ont été prélevés au lieu de 3 euros.

Amazon

Il existe de nombreux articles proposés à prix intéressant sur Amazon, mais les arnaques ne sont pas rares sur le marketplace. Le 22 janvier 2019, un homme du nom de Nassim pensait avoir repéré une bonne affaire sur Amazon en voyant un peigne à barbe dont le prix affiché était de 0,01 €.  La réduction était presque de 100% sur le prix initial de 19,99 €. Les frais de livraison devaient s'élever à 2,99 €, portant le total à 3 euros. C'est un prix très accrocheur pour un peigne à barbe qui est de surcroît pliable.

Amazon : 360 euros payés pour un peigne de 3 euros

Dès la réception de son récapitulatif de commande, Nassim se rend compte qu'il y a un problème : l'article lui a été facturé 360 euros au lieu de 3 €. Flairant une arnaque, il contacte immédiatement le vendeur « professionnel » qui est situé en Chine. Ce dernier lui répond plusieurs jours plus tard que le produit est déjà parti. L'homme reçoit effectivement le peigne le 28 janvier 2019.

Cité par Le Parisien, il affirme n'avoir été « jamais livré aussi vite, surtout depuis la Chine ». Nassim retourne aussitôt le colis au vendeur sans l’ouvrir. Ce dernier ne donnera plus aucun signe de vie. L'homme décide alors de se plaindre à travers un commentaire acerbe déposé sur Amazon. Son post est supprimé mystérieusement quelques heures plus tard.

Contacté par Le Parisien, Amazon répond qu'il ne joue que le « rôle unique d'intermédiaire dans les ventes sur le marketplace » tout en reconnaissant que dans le cas d'espèce, il y avait un souci tarifaire. Après avoir étudié le cas de la victime, le site décide finalement de lui rembourser son achat. Mais chose étonnante, le commerçant chinois continue visiblement de vendre ses produits sur la plateforme.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google search
Google pourrait bloquer son moteur de recherche en Australie

Google et Facebook reprochent au gouvernement australien un projet de loi qui les forcerait à négocier une plus juste rémunération avec les médias. Le texte prévoit notamment qu’un arbitre indépendant fixe les montants que les plateformes devront payer si les…

yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…

wifi 6
WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre…